Samuel Grandsir : « aider mon club formateur »

ESTAC Troyes
ESTAC Troyes

A 20 ans, Samuel Grandsir s’impose comme l’un des joueurs les plus prometteurs de Troyes, de retour en Ligue 1. L’attaquant s’est confié sur la préparation estivale de l’ESTAC et également sur la saison à venir.

Samuel, vous participez à votre deuxième préparation avec le groupe professionnel, dans un contexte pour le moins extraordinaire, et une montée en Ligue 1 Conforama avec votre club formateur. Comment vivez-vous ce moment ? 

« Je le vis forcément très bien, nous avons réussi une saison incroyable, avec la participation de toute l’équipe et du staff. Nous sommes parvenus à monter à l’issue des barrages dont on se souviendra longtemps. Nous savons qu’une montée en Ligue 1 ce n’est pas rien, mais que ça demandera aussi beaucoup de travail. Il faudra poursuivre ce que nous avons bien su faire la saison passée. Aujourd’hui nous vivons ce stage avec beaucoup d’enthousiasme et nous savons que c’est un moment important dans la saison pour atteindre notre objectif, qui est un bel objectif. Nous avons à coeur de réussir le challenge du maintien en L1, nous travaillons beaucoup athlétiquement, c’est une donnée importante pour la saison qui nous attend. Nous bossons sérieusement, nous sommes concentrés et concernés. »

La cadre dans lequel évolue l’ESTAC, actuellement, à Vichy semble être de grand qualité. C’est un élément important pour réussir une bonne préparation d’avant-saison ? 

« Le cadre est assez exceptionnel, les dirigeants ont fait le nécessaire pour que nous soyons dans les meilleures conditions possibles. Nous mangeons très bien, nous dormons bien et nous sommes très bien reçus par des gens qui ont l’habitude de recevoir des équipes de haut-niveau. Le lieu est reposant et c’est vrai que c’est idéal de pouvoir bien récupérer après des exercices intensifs et du travail foncier. Ça nous permet aussi d’intégrer les nouveaux arrivants dans un contexte favorable entre les petits jeux et les moments de détente. C’est important à ce moment-là de la saison de mettre tout le monde dans les meilleurs dispositions possibles. »

Vous avez beaucoup progressé cette saison, dans le jeu, mais aussi dans les statistiques avec certaines de vos réalisations qui se sont avérées décisives, comme à Sochaux par exemple. En quelques mots, pouvez-vous nous dire dans quels domaines vous avez progressé cette année, et ce qu’il faudra améliorer en Ligue 1 Conforama la saison prochaine ? 

« Je pense que j’ai beaucoup progressé mentalement, sur la maîtrise de moi-même par exemple. Je parviens aussi à jouer plus simple et privilégier l’efficacité de chaque action. Maintenant, je sais que pour être un bon joueur dans l’élite il faut améliorer ses statistiques, encore plus lorsque vous êtes un joueur à vocation offensive. Il faut que je parvienne à inscrire plus de buts, ou à faire plus de passes décisives. J’essaie de me donner des objectifs réalistes pour capitaliser ma confiance et on sait que c’est très important, justement cette confiance, pour les joueurs offensifs. La saison passée j’avais de bonnes sensations, le coach m’a fait confiance à ce moment-là. Désormais c’est à moi de confirmer et de montrer ce dont je suis capable. »

La Ligue 1 Conforama est le championnat qui vous a vu disputer vos premières minutes en match officiel. C’était à Montpellier, en fin de saison 2015-2016, quel souvenir en gardez-vous ? 

« J’en garde un très bon souvenir. Les matches de Ligue 1 ont toujours une saveur particulière, dans des beaux stades, avec des pelouses de très bonne qualité et des ambiances parfois incroyables. Ça donne forcément envie d’y retourner. C’est un championnat où il est peut-être plus facile de trouver les espaces, pour des profils de joueurs tels que moi. J’espère que je pourrais exprimer tout mon potentiel pour cette nouvelle saison et aider mon club formateur à réussir dans ses objectifs. »

Propos de Samuel Grandsir via ESTAC
A propos Ohpack 417 Articles

Supporter lyonnais malgré la distance et suiveur de l’actu foot pour demivolee.com.