Patrick Vieira, ce n’est pas que des longues jambes et un gros travail devant la défense mais aussi un coach en vogue, qui va rester à New York City. En tout cas, c’est ce que l’on peut penser, à en lire les rumeurs dans la presse américaine. Retour sur la situation de Patrick Vieira, qui semble avoir New York dans la peau.

Vieira, New-York sinon rien

Patrick Vieira n’ira nul part. En tout cas pour maintenant. L’entraîneur du New York City FC a fait taire les rumeurs à propos d’un possible départ après sa victoire 2-1 samedi dernier contre le Philadelphia Union. En effet, des rumeurs envoyaient Vieira en France à la tête de l’AS Saint-Etienne.

« Bien sûr », a répondu Vieira, quand on lui a demandé s’il était en course pour un « long projet » avec le NYCFC.

« La seule chose que vous ne pouvez pas contrôler [quand vous êtes entraîneur], ce sont les journalistes », a enchaîné Patrick Vieira. « La situation actuelle est que nous avons un projet vraiment intéressant, et je suis complètement à l’intérieur de celui-ci. J’adore chaque jour que je passe à sa tête. Les spéculations font partie de notre monde, et je commence à m’y habituer », a précisé Vieira.

L’équipe Française de Saint-Etienne était pourtant intéressé par le recrutement de Patrick Vieira, expliquait RMC il y a quelques temps, après le départ de Christophe Galiter, qui avait coaché l’ASSE durant sept saisons.

Un projet à long terme

Un déplacement en Europe ne trouve pas grâce aux yeux de Vieira, qui a répété qu’il était là pour bâtir une identité sur le long terme pour le New York City FC. Patrick Vieira, 40 ans, a connu la réussite depuis qu’il a pris la place de Jason Kreis il y a un an et demi. Dans sa première expérience professionnelle d’entraîneur, Vieira a connu à 22 reprises la victoire, 15 fois le nul et 12 fois la défaite. Il a conduit le NYCFC a sa première apparition au cours des play-off à la fin de sa première saison, il y a un an.

D’autres médias affirment donc que si Patrick Vieira ne partira pas à Saint-Etienne, c’est Oscar Garcia qui est pressenti. Mais surtout, au-delà de Saint-Etienne, d’autres rumeurs sont balayées. En effet, des médias américains l’envoyaient également coacher en Italie ou en Espagne. Il n’en sera rien.

A propos NSOL 537 Articles
"L'homme passe la moitié de son temps à se forger des chaînes, et l'autre moitié à se plaindre d'avoir à les porter." (Eugène Ionesco)
  • TrollBuster: Numeriquement

    Investir chez KFC n’etait sa meilleure idée (photo)