Julian Draxler : “A Paris ce n’est jamais facile”

draxler, psg

Julian Draxler, à accordé une interview pour le site Goal.com. Bilan et retour sur ses six premiers mois au Paris Saint Germain.

Via goal.com

Ses sensations depuis son arrivée 
Le club a énormément d’ambitions. Elles sont très hautes. On veut gagner la Ligue des champions et tout est fait pour arriver à cet objectif en faisant venir de grands joueurs. Il ne faut pas oublier qu’il va y avoir un nouveau centre d’entraînement également. Paris veut vraiment arriver à remporter cette compétition. J’ai réussi à comprendre, avec les joueurs qui sont ici, que le club est sur la bonne voie pour devenir l’un des clubs les plus importants d’Europe. Peut-être même qu’on est déjà l’un d’entre eux. C’est pourquoi je suis ici.

Barcelone
Il ne faut pas oublier le match aller. C’était le top, avec cette victoire 4-0. Le match retour a été un désastre. Il n’y a rien qui a été dans le bon sens, on n’a vraiment pas bien joué : un but contre son camp, deux penalties, un coup franc de Neymar… Ca a été un mix entre un mauvais jour pour nous, un mauvais jour pour l’arbitre et un bon jour pour Barcelone. Pour moi, c’était probablement la pire défaite de ma vie.

La saison du club ?
Globalement, je ne pense pas que ce soit satisfaisant. La première partie de saison n’a pas été assez bonne. C’est à cause de ça que nous n’avons pas eu le titre le plus important : la Ligue 1. Nous voulons montrer que nous sommes la meilleure équipe en France. Malheureusement, Monaco ne nous a pas rendu la tâche facile. Ils méritent ce titre. Personnellement, après une demi-saison, avec peut-être deux titres, je peux dire que c’est un bon départ. Je suis arrivé en milieu de saison, et j’espère qu’avec une saison pleine on terminera avec les trois titres en France et la Ligue des champions pour passer une nouvelle étape.

La Coupe de France pour oublier  ?
Je ne dirai pas ça, mais j’espère surtout remporter un deuxième trophée. Je suis sûr que ce sera une superbe finale à jouer à Paris, avec nos supporters derrière nous. Pour moi, ce serait une belle manière de finir ma moitié de saison avec deux trophées.

Unai Emery…
Il est très ambitieux. Il n’a pas gagné trois Ligues Europa avec Séville pour rien. Je l’apprécie et je suis heureux de travailler avec lui. Je pense qu’il peut me faire passer un cap. Bien sûr, à Paris ce n’est jamais facile. Les exigences sont très hautes, mais je crois vraiment que c’est un bon entraîneur. Il m’a fait une très grosse impression.

Interview en intégralité sur www.goal.com

A propos Prince Owski 310 Articles
Heureux propriétaire du suffixe -Owski. Supporteur du PSG depuis plus de 20 ans. Qu’importe : on pourra même me traiter de fou, il n’y a que ces couleurs Parisiennes qui illuminent mon cœur. Et à chaque blessure, il saigne ce cœur-là. Mais il s’enflamme encore. » Francis Borelli