L1 : Les réactions des entraîneurs (J37)

Ligue 1
Ligue 1

Alors que la fin du championnat approche, les entraîneurs – sauf Bruno Génésio – se sont exprimés en conférence de presse. Retrouvons les principales réactions de entraîneurs de Ligue 1. Mention spéciale pour Rui Almeida.

Christophe Galtier (Saint-Etienne)

« Avec ce résultat, vous ne pouvez pas apprécier. C’est une grosse déception me concernant et je suis très égoïste en exprimant cela. Je suis content d’avoir contribué à rendre des gens heureux et fiers du club, du maillot et de sa couleur. »

Lucien Favre (Nice)

« On est tombé sur une bonne équipe. Angers a fait tourner, mais il y avait Pepe et Bamba, ça veut tout dire. En première mi-temps, ils ont eu beaucoup plus d’occasions que nous. Il y a un vrai relâchement depuis la victoire contre Paris. »

Stéphane Moulin (Angers)

« Nous avons réussi là où tout le monde avait échoué. C’est dans l’ensemble mérité. On rentre à la pause 1 à 0, c’est le minimum. Nous avons pu compter sur des joueurs qui jouent moins. »

Jean-Louis Gasset (Montpellier)

« Je retiens la mission du maintien dont on en rêvait tellement. On aurait aimé finir sur une bonne note. Avec ces moyens-là, on est arrivé à l’objectif. Laissez-moi savourer. Le plus beau cadeau, c’est le maintien. Mon objectif est atteint. Je vais pouvoir embrasser tout le monde, finir à Angers, puis partir en vacances car je suis fatigué. »

Patrice Garande (Caen)

« On avait l’opportunité de rester en Ligue 1 ce soir, on n’a pas réussi à le faire. Je ne comprends pas pourquoi on joue avec la peur comme on a joué en première période. On est absent, avec le ballon, on sent qu’il n’y pas de demande, pas d’initiative, on se cache un petit peu. »

Christian Gourcuff (Rennes)

« Des matchs maîtrisés, il y en a eu, mais la différence c’est qu’on gagne cette fois-ci. On a connu des moments chauds en fin de match. Sur le plan du jeu, on a déroulé notre football. »

Jocelyn Gourvennec (Bordeaux)

« On savait qu’en gagnant on repassait cinquième et qu’il fallait de toute façon gagner le dernier. La donne reste la même, on maintient l’écart avec le cinquième, on va tout donner dans le dernier match et chercher les ressources pour bien figurer. »

Rui Almeida (Bastia)

« J’avais dit que ça se jouerait à Marseille. C’est notre finale. Il faut féliciter les joueurs pour leur détermination, leur conviction. J’arrive à rester calme car j’ai confiance dans mes joueurs. Le bambou, il prend sept ans pour grandir. Nous avons besoin de temps, comme un bambou. »

Franck Passi (Lille)

« Monaco c’est un très beau champion de France. Leur troisième but illustre la qualité de cette équipe. On ne pouvait pas s’opposer à une équipe demi-finaliste de Ligue des Champions. C’est pour ça que je dis que je n’ai rien à reprocher à mes joueurs. »

Antoine Kombouaré (Guingamp)

« Il nous a manqué beaucoup de choses. Je suis déçu, très déçu parce qu’on a raté notre match. On est tombé contre une équipe de Nantes beaucoup trop forte. On s’est fait bouger, bousculer dans tous les sens, et donc on ne discute pas leur victoire ce soir. »

A propos NSOL 309 Articles
"La première liberté de la presse, c'est de n'être pas un métier" - Karl Marx, 1842.
  • PetitPrince du Parc

    J’ai adore la defaite de Nice qui nous joué un sale tour pour au final ne pas jouer ce match là pfff pas tres fairplay les nicois à l’image du Baysse

    • Bon, au moins vous êtes assurés de pas tomber encore plus, et c’est déjà ça de pris, vu la saison relativement pourrie que vous vivez :/