Les entraîneurs de Ligue 1 se sont exprimés après les résultats du Multiligue 1 de cette 36ème journée. Demivolée vous propose leurs réactions.

A. Kombouaré (EAG)

« Je suis fier, nous étions dans le doute et dans le dur après trois défaites consécutives. La réussite nous fuyait notamment face à Saint-Etienne et à Lille, là ça nous a souri. On a eu ce soir à la fois de la détermination et la force de caractère. La grosse satisfaction c’est d’avoir été efficace offensivement et de ne pas avoir pris du but ce soir. Nos trois attaquants (Salibur, Briand et Coco) ont été performants, ça a mis l’équipe sur les bons rails. Notre capitaine Jimmy Briand se bonifie dans le temps, il a une grande force de caractère et il y a de bonne chance qu’il prolonge avec nous la saison prochaine. C’est en bonne voie, c’est pour cela que j’en parle, il y a une parole et c’est une très bonne chose car c’est notre première recrue. Maintenant il reste deux matches à jouer et l’objectif c’est d’obtenir deux victoires ».

O. Dall’Oglio (Dijon)

«Nous avons très mal débuté ce match en oubliant les fondamentaux, c’est-à-dire gagner les duels et être rigoureux dans le replacement. Ça nous a sauté à la gueule, on le paie cash et à l’arrivée on est ridicules. D’un côté, il y a eu une vraie équipe qui a joué et de l’autre, une équipe qui n’a pas respecté les consignes. Nous avons perdu énormément de duels, on a été tendre de ce côté-là. Nous avons sautillé, trottiné, sans vraiment mettre d’impact. Nous prenons une gifle, c’est la première de la saison et elle n’arrive pas vraiment au bon moment. J’attends lors des deux derniers matches une grosse réaction de mon groupe car c’est inadmissible à ce moment de la saison de faire un tel match. Dans cette équipe, ces garçons ne sont pas tous des professionnels, ils ne savent pas ce que c’est.»

L. Jardim (Monaco)

« Nous sommes un peu plus proche de notre objectif mais rien n’est fait. Avec cette victoire nous sommes un peu plus proche de notre objectif mais rien n’est fait, ce n’est pas fini. Nous avons besoin de garder cette attitude pour les trois matches qu’il nous reste La Ligue des champions ça sera très difficile. Il faudra rester confiant, essayer de jouer, de faire un beau match et si on marque en début de rencontre, peut-être que ça pourrait changer les choses. L’objectif c’est le championnat. Je n’échangerai pas une victoire contre Lille contre une victoire contre Turin »

F. Passi (LOSC)

“Je ne me suis pas du tout régalé non plus. Metz est venu pour nous tendre un piège, et on est tombé dedans… C’est surtout un manque de simplicité dans tout ce que l’on a voulu faire. Le premier but a été très important. Metz a continué à fermer les espaces et à jouer en contre. On est tous fautifs ce soir”

P. Garande (Caen)

«Cette victoire fait du bien aux têtes de tout le monde. Cela faisait longtemps que l’on n’avait pas gagné (27 février, ndlr). Les garçons ont fait un match plein. Il fallait que l’on soit costaud et on l’a été grâce à l’abnégation de tous. J’espère que cela va redynamiser le groupe car le travail n’est pas fini. Il reste deux matches dont celui de dimanche prochain face à Rennes à domicile qui sera très important. Si cela veut nous sourire on sera peut-être sauvés dimanche prochain et si ce n’est pas le cas nous irons au Parc (des Princes, ndlr) pour y faire quelque chose lors de la dernière journée.»

P. Dupraz (TFC)

«C’est toujours de ma faute quand on perd et je l’assume. Ce soir je suis courroucé car je n’aime pas perdre et en ce moment on perd beaucoup. Notre équipe pense à tort qu’elle a de la marge. C’est dommage pour nos supporters qui pour certains nous ont sifflés et on peut les comprendre. Nous ne sommes pas des fonctionnaires et on doit faire mieux. Nos jeunes doivent apprendre leur métier plus vite qu’ils ne le font en ce moment. Il faut qu’on se reprenne.»

B. Casoni (Lorient)

« On aurait préféré une victoire. Avec la fin de match que nous avons faite, on aurait aimé prendre les trois points. En face il y avait une bonne équipe aussi. C’était assez fermé en première période, face à une équipe pas facile à bouger, bien organisée, avec beaucoup d’atouts sur le plan athlétique.Il fallait la travailler, être patient, et le travail a payé en début de seconde période où nous avons pu ouvrir le score.Après, ils nous ont poussé dans nos derniers retranchements et ça n’a pas été évident pendant 10-15 minutes, avec une succession de corners et de longs ballons qu’on n’a pas toujours bien gérés. Après l’égalisation, on est repartis du bon pied, on a poussé jusqu’à la dernière minute. On a tout donné, l’équipe a tout donné. A nous de renouveler des matches comme ça et d’être aussi performants, si ne n’est plus ».

S. Moulin (Angers)

« C’est un soulagement, inévitablement. C’est un objectif qu’on a depuis la première journée de championnat et quand on arrive à l’atteindre, il y a une sorte de libération, ça montre à quel point les joueurs étaient investis et avaient à coeur de terminer le travail.Ce soir on n’a pas fait notre meilleur match, et de très loin, mais on a su montrer d’autres valeurs, on s’est accrochés malgré l’ouverture du score, on a rien lâché, comme d’habitude et on est revenu à la force du jarret.Ce n’est pas le plus beau but de la saison, mais c’est un symbole assez incroyable, puisque c’est Vincent Manceau qui l’a marqué, c’est l’enfant du club et que ce soit lui qui marque son premier but en Ligue 1 pour nous assurer le maintien, c’est un beau clin d’oeil et une belle histoire ».

A propos NSOL 756 Articles
« Quand un vrai génie apparaît en ce bas monde, on le peut reconnaître à ce signe que les imbéciles sont tous ligués contre lui ». (Jonathan Swift, 1667-1745)