C3 – OL 2-1 Beşiktaş : les réactions lyonnaises

Olympique Lyonnais, ol, kalulu
Olympique Lyonnais

Victorieux de Beşiktaş (2-1) au terme d’une soirée mouvementée, les lyonnais ont été bavards en zone mixte après la rencontre.

« J’ai cru que ce match n’aurait pas lieu »

Jean-Michel Aulas : « De nombreux blessés n’ont pas voulu partir tout de suite par fierté. Avec ces engins de feu, certains ont eu des blessures sévères. Il y a eu un certain nombre de bombes agricoles qui ont explosé au-dessus de nos fans et donc ils n’avaient qu’une possibilité, celle de fuir sur le terrain. Heureusement qu’ils l’ont envahi, sinon ils auraient été pris au piège par les supporters turcs qui sont rentrés en force. Une partie de ces supporters n’avaient pas de billet. Ça a été une expérience très difficile. C’était à moi de prendre la responsabilité, autrement on n’aurait pas pu jouer. Avec la loi française, à partir du moment où on vend des billets sur une billetterie digitale, on n’a pas le droit de faire du refus de vente. On a simplement fait en sorte qu’il n’y ait pas de vente à l’étranger pour éviter un certain nombre de choses. Ils se sont très, très bien organisés. Il y a eu l’arrivée de supporters turcs qui n’auraient jamais dû être là, venant d’Allemagne. Quelqu’un leur a vendu les billets. Ce sont des gens dangereux. En arrivant à convaincre nos supporters de rejoindre la tribune, on a sauvé le match. Et comme en général, on est toujours récompensé quand on fait une bonne action, nos joueurs ont véritablement fait une seconde période excellente. C’est aussi un petit clin d’oeil du destin. J’ai bien cru que le match n’aurait pas lieu et là c’était pour l’Olympique Lyonnais une catastrophe. Notre responsabilité aurait été engagée. On a montré qu’on était un club organisé, qui sait prendre ses responsabilités. Je les ai prises. »

« On a été sacrément touchés »

Anthony Lopes : « Un match retardé d’au moins de 45 minutes, ce n’est pas la meilleure manière de se préparer. Ce sont des choses inadmissibles qu’on ne veut pas voir dans les stades et ailleurs. Ca n’a pas suffi ce qui s’est passé à Dortmund avant-hier. Avec plus de 20.000 supporters adverses dans notre stade c’était sûr qu’il allait y avoir des débordements et que ça allait être compliqué. On avait nos familles, nos enfants dans les tribunes. On a été sacrément touchés. Il a fallu se vider la tête et faire abstraction de tout ça. Ça aurait été la meilleure des choses (de ne pas jouer). C’était assez incroyable à ce niveau-là. On a mis du temps à rentrer dans le match. On a fait une très belle seconde période, assez incroyable. On voulait renverser la tendance. Il faut continuer à travailler. »

Lucas Tousart : « Il faut retenir la victoire. C’est vrai que le président a fait une bonne chose (en allant en tribunes). Il faut être un peu pédagogue avec les supporters. Ça aurait été gâcher la fête si la situation avait plus dégénéré. On a attendu dans le vestiaire. On avait des infos. Le plus long, c’est l’attente. Personnellement, je savais que si le match avait été annulé cela aurait créé des incidents à l’extérieur. Il valait mieux qu’il se joue. On s’attend tous à une ambiance aussi électrique. Il faudra rester concentré sur le terrain et notre jeu. On a fait le job ici à l’aller, il faudra le faire là-bas. »

« Cela nous a souri sur la fin »

Jérémy Morel : « On y a cru jusqu’au bout et cela nous a souri sur la fin. On a été timorés durant la première période. On a davantage joué avec nos qualités ensuite. Au vu de la seconde période, où on s’est procuré de nombreuses occasions, le résultat est mérité. (Sur les incidents avant la rencontre) Ce n’est pas le meilleur moyen pour préparer une rencontre. On a raté pas mal de choses en début de match. Il y avait pas mal de précipitation. La pause nous a fait du bien et on a pu montrer nos vraies valeurs et celles de l’Olympique Lyonnais. Après, c’est bien dommage de voir ça dans les tribunes. Dommage que cela se soit mal passé. Au retour, ils ne pourront pas se taper dessus puisqu’il n’y aura qu’un club de présent chez les supporters. »

Corentin Tolisso : « Le coach nous a dit avant le match de rester concentrés sur le terrain, et pas sur les tribunes. On a eu du mal à rentrer dans le match. Mais on a montré un beau visage en seconde période et c’est ce qu’il faut retenir. »

Mathieu Valbuena : « On savait très bien que cela allait être chaud avec les supporters de Besiktas. On a voulu rester concentré sur notre tâche. C’est dommage de voir cela alors qu’on vient normalement pour assister à un spectacle. On a fait une première période où on peut faire mieux dans l’utilisation du ballon, mais il y avait une bonne équipe en face de nous. Ils marquent sur une faute d’inattention de notre part. La seconde période est à l’image de notre saison. C’est une réaction d’orgueil. On mérite de revenir et d’être qualifié après ce match aller. Mais ce serait bien d’entamer nos matches d’entrée. On a attendu une mi-temps contre la Roma. On le refait là. Il faudra éviter ce schéma au retour. On a les armes pour aller chercher cette demi-finale. On peut faire quelque chose de grand. »

A propos Ohpack 319 Articles
Supporter lyonnais malgré la distance et suiveur de l'actu foot pour demivolee.com.
  • D’Angelo #MorelEnEDF

    Ya une coup d etat chez disqus