Bruno Génésio, sur le site de l’OL, s’est exprimé concernant le match à venir à Rennes.

Point santé

Maxime (Gonalons) et Nicolas (Nkoulou) sont suspendus pour dimanche, ce sont les deux seuls absents en vue du match face à Rennes.

Un mois d’avril chargé

On a un programme copieux ce mois-ci, avec des matchs très importants tous les 3 jours, aussi bien en championnat qu’en Ligue Europa. Enchaîner les matchs nous donne du rythme et nos joueurs sont préparés à cela. Ça nous permet aussi d’entretenir la dynamique et de ne pas avoir de souci pour se remettre en route. Ça va aussi me permettre de bien répartir les temps de jeu de chaque joueur, afin qu’ils soient tous concernés et que certains puissent souffler On a bien travaillé pendant cette trêve internationale. Ça a permis à certains de couper un peu et de se ressourcer. L’autre avantage, c’est d’avoir une infirmerie vide et d’avoir moins de blessés que les autres années pour aborder cette fin de saison.

Le déplacement à Rennes et les soucis de l’OL à l’extérieur

Nos mauvais résultats à l’extérieur nous ont coûté trop de points cette saison. On a une équipe très portée vers l’offensive. Par exemple, on a évolué avec quatre attaquants plus Coco (Tolisso) au Parc des Princes, ce qui peut créer des déséquilibres. On est trop ambitieux et trop présomptueux dans notre jeu. On doit former un bloc et être plus patients pour récupérer et conserver le ballon hors de nos bases. Ça va être très difficile d’accrocher cette 3e place mais on doit y croire et tout donner pour ne pas avoir de regret en fin de saison si l’une des équipes de tête est amenée à s’effondrer. Ça parait peu probable mais ça reste possible et il faut donc jouer notre chance à fond. À l’aube des 5 dernières journées, on aura soit la possibilité de revenir sur l’un d’eux, soit on devra tout miser sur la Ligue Europa. On doit avoir une prise de conscience collective.

La situation de Nabil Fekir

Je n’ai pas de message à lui envoyer. À partir du moment où il ne sent pas prêt à évoluer sur le côté, où il n’est pas prêt à faire les efforts, ça ne sert à rien d’insister. S’il ne s’y sent pas bien, c’est difficile de l’aligner à contrecoeur. Les deux ou trois matchs où j’ai essayé de le mettre, ses performances étaient insuffisantes.

A propos NSOL 756 Articles
« Quand un vrai génie apparaît en ce bas monde, on le peut reconnaître à ce signe que les imbéciles sont tous ligués contre lui ». (Jonathan Swift, 1667-1745)