Fin de la semaine foot de l’OL, place maintenant aux réactions. La défaite à Caen (3-2) a clairement secoué les dirigeants lyonnais, qui ont décidé d’accélérer sur le marché des transferts. Rien de nouveau dans le sens des départs (Grenier) , ni dans celui des prolongations (Gaspar Ghezzal). Par contre, dans le sens des arrivées, ça chauffe à Lyon. Découvrons tout cela ensemble.

L’OL sur la route de Memphis, acte 2

Piste prioritaire annoncée par Bruno Genesio, gros coup promis par Jean-Michel Aulas, l’OL n’a pas le droit de se rater. L’attaque fortement dégarnie du club demande des renforts. Cornet ne peut pas tenir l’aile droite à l’infini, et Mateta ne peut pas encore remplacer LacazetteGhezzal est à la CAN, mais également sur le départ.

L’OL avait donc formulé, il y a quelques jours, une première offre d’environ 12M€, pour l’attaquant international néerlandais Memphis Depay. Et la réponse n’a pas tardé de l’autre côté de la manche : offre refusée. Mais l’OL a décidé de ne pas lâcher l’affaire.

Les dirigeants lyonnais ont donc décidé de revenir à la charge avec une offre améliorée, à hauteur de 15M€. Là aussi, les dirigeants mancuniens n’ont pas tardé à balayé l’offre d’un revers de main. Connaissant le potentiel du joueur, ainsi que le prix payé par Manchester United pour l’acquérir, l’OL sait qu’il est peut être en train de réaliser l’un des plus gros coups-mercato de son histoire.

Le club rhodanien a donc décidé de sonder l’entourage du joueur. Bonne nouvelle : Depay s’avère très intéressé par l’OL. Quelques discussions plus tard, l’OL annonce qu’il a trouvé un accord avec le joueur. C’est ce qu’annonçait hier le président lyonnais Jean-Michel Aulas.

“Ce que je sais c’est que Memphis a vraiment envie de venir à Lyon, ce qui n’était pas obligatoirement le cas il y a quelques temps”.

Il ne reste donc “qu’à” trouver l’accord avec le club mancunien, qui passera obligatoirement par une troisième offre améliorée. Offre qui devrait être très bientôt formulée et envoyée en direction de Manchester.

Aulas, déterminé mais réaliste

Mais comme il s’agit d’un géant d’Angleterre, les discussions ne sont donc jamais aisées. Jean-Michel Aulas en est conscient, et souhaite éviter toute “enflammade” côté lyonnais, afin de prévenir toute future déception.

« On essaie de le faire venir avec l’envie et les moyens du bord. […] C’est prématuré de penser que les choses peuvent se boucler rapidement, en tout cas on s’accroche. On discute pour Memphis Depay, on essaie de trouver la bonne solution. C’est vrai qu’on a des discussions récurrentes avec les dirigeants de Manchester. J’ai encore eu tout à l’heure Ed Woodward (le vice-président de MU). On essaie de se rapprocher mais pour l’instant leur demande n’est pas dans nos cordes. »

L’OL est donc conscient des difficultés qui l’attendent dans ce dossier, et a donc déterminé des plans alternatifs.

« On continue de discuter avec les autres joueurs qui nous intéressent, les agents d’un autre joueur étaient là cet après-midi. Il faudrait qu’à la fin de la semaine on sache vraiment si les choses peuvent se faire avec Memphis Depay », poursuivait Aulas.

Et il y a déjà trois noms qui reviennent avec persistance côté lyonnais. Il s’agit de Bailey (attaquant Jamaïcain du Genk), de Cafu (attaquant de Ludogorets), et de Nicolas Pepe (attaquant du SCO d’Angers).

Le suspense est à son sommet, affaire à suivre !

A propos Yaman 223 Articles
Un quart de siècle sur Terre. Pharmacien, étudiant, et plein d'autres trucs. Fondateur de Demivolée.com, le 14 décembre 2016.