Trois hommes pour un poste. Car le poste d’arrière gauche est le poste le plus en question à Lyon. Si à droite, Rafael donne satisfaction, et que l’axe semble s’être stabilisée, le poste de joueur de débordement gauche est en question. Alors, qui de Morel, Rybus ou Gaspar pour occuper ce poste ? Un point en chiffre…

Apport offensif : Rybus vainqueur

Les chiffres purs donnent une très bonne note au jeune Jordy Gaspar, avec 6,87, pour la Ligue 1, contre 2,50 pour Maciej Rybus et une note négative pour Jérémy Morel. Le numéro 15 de l’Olympique Lyonnais, dont nous dressions un portrait élogieux, est très clairement disqualifié dans cette catégorie offensive. Cela se vérifie sur le terrain, ou ses frappes sont sans danger et ses centres téléphonés. Pour Maciej Rybus, seul de ces trois arrières latéraux a avoir été décisif cette saison avec deux passes décisives, il y’a très clairement des qualités indéniables pour l’ancien ailier droit. Il frappe cinq fois plus que Jérémy Morel par match.

Jordy Gaspar semble devant, mais à comparer les statistiques en Ligue des Champions, elles sont si mauvaises pour le joueur formé à Lyon que nous préférons les taire. C’est pour cela que Maciej Rybus est logiquement déclaré vainqueur du duel offensif. De plus, notons que Maciej Rybus se crée plus d’une occasion par match, contre 0,47 pour Morel et aucune pour Gaspar.

Solidité défensive : Gaspar perdant, Morel prend les devant

Jérémy Morel obtient sur le site Squawka la note de 14 en solidité défensive, loin devant les 8 points et demi de Maciej Rybus. Cependant, le grand perdant est bien Jordy Gaspar. En effet, le jeune français obtient un score de moins vingt-deux, la faute notamment à un pénalty concédé face à l’OGC Nice. Et ce pénalty le plombe aussi dans une autre catégorie…

Discipline : Avantage Rybus

Nous ferons court sur la discipline : Ni Maciej Rybus, ni Jordy Gaspar, ni Jérémy Morel n’ont été exclu cette saison. Maciej Rybus n’a pas été averti, tandis que Jérémy Morel l’a été. Jordy Gaspar n’a pas été sanctionné par l’arbitre par une biscotte, mais il a cependant commis un pénalty contre l’OGC Nice – non transformé. Maciej Rybus prend donc le large sur cet aspect.

Combativité : Rybus devant, Gaspar derrière

Pour la combativité, attachons nous aux tacles. Le Polonais en gagne autant que le Réunionnais, tandis que le jeune Gone Jordy Gaspar en gagne trois fois moins. De plus, Rybus perd deux fois moins de tacles que Gaspar et une fois et demi de moins que Morel. Et malgré cela, il effectue moins de fautes sur des tacles que ses compères ! Le Polonais est un joueur de devoir, qui remporte donc cette catégorie.

Vainqueur : Maciej Rybus

Le latéral ou ailier international polonais semble avoir pris les devants. Et même si la solidité défensive du polonais ne semble pas être  son principal atout, il a cependant la capacité à redoubler les efforts qui est primordiale. De plus, sa combativité l’honore. Et puis, les latéraux offensifs ont toujours été la marque de fabrique lyonnaise. En effet, pensons à Malouda arrière gauche…

 

Et vous, qu’en pensez vous ?

[yop_poll id=”5″]

NSOL, avantage Rybus
A propos NSOL 756 Articles
« Quand un vrai génie apparaît en ce bas monde, on le peut reconnaître à ce signe que les imbéciles sont tous ligués contre lui ». (Jonathan Swift, 1667-1745)