BundesLiga – Le bilan 2016 : en route vers 2017

La BundesLiga souffre d’un déficit d’image en France. C’est pourquoi on a trouvé bon de faire un rapport de l’année 2016, pour changer – ou pas – votre vision de la Bundesliga. Un bilan original, avec des chiffres, signé NSOL.

Le bilan au classement

Commençons d’abord par le plus classique : le classement.
Sans surprise, le bilan est sans appel : le Bayern de Munich domine outrageusement. Le Bayern a récolté 39 points sur la phase aller de Bundesliga, trois points de plus que son dauphin, le RB Leipzig, club ambitieux. Jetons un œil au classement.

Le classement de la Bundesliga
Le classement de la Bundesliga.

Bilan des leaders et relégables

Jetons ensuite un œil aux statistiques de leaders & de relégables.

2 – Deux équipes ont été leader en 2016.
17 – Le Bayern a été leader durant les 17 journées de phases retour de BuLi 2015-2016.
13 – Alors que Bayern a été leader pendant seulemnt 13 des 17 journées de la phase aller de cette saison.
4 – Le RasenBall Leipzig a été leader pendant 4 journées en 2016, toutes sur la phase retour.
26 – 26ème titre, dont quatre d’affilée, en BuLi du Bayern, un record.
16 – Lors de la phase retour, Hoffenheim a été dernier durant 16 des 17 journées.
10 – Dix équipes ont été dernières en 2016. Dans l’ordre de la première fois : HSV, Gladbach, Hanovre, Stuttgart, Augsbourg, Hoffenheim, Werder, Schalke, Ingolstadt et Darmstadt.

Des stats un peu plus incongrues

Enfin, allons voir les stats les plus étonnantes.

4, 79 – Le nombre de fois ou l’on peut mettre le stade de Darmstadt dans celui de Dortmund. Et ouais.
2, 60 – Le prix d’une saucisse au Signal Iduna Park de Dortmund.
4 – Le nombre de pénaltys ratés par Leverkusen cette saison (Plus un l’an passé). Parce qu’ils n’ont pas de #Penalcazette.
10 – Le nombre d’entraîneurs ayant quitté un club en 2016
18 – Le nombre de buts encaissé par le Bayern. En 34 matchs.
826 – Le nombre de buts inscrits en BuLi en 2016.
999 – Le nombre de minutes entre les deux derniers buts de Thomas Müller. Après tout, il n’en avait mis que 20 en 2015-2016.
9 – Le nombre de nationalités d’entraîneurs en 2016.
12 – Le nombre de buts inscrit en 2016 par Pizzarro, alors qu’il les a tous mis avant Juin.

Après tout la Bundesliga, c’est comme la Bretagne, ça vous gagne !

NSOL

A propos NSOL 457 Articles

“Vous qui aimez dans l’écrivain l’absence des facultés descriptives ou instructives, je vous détache ces quelques hideux feuillets de mon carnet de damné.” (Arthur Rimbaud, Prologue d’Une Saison en Enfer, 1873)

  • Et… PENALTY pour LACA10 !

    superbe defense de rojo!

    • Et… PENALTY pour LACA10 !

      3 contre 1 WOW

  • Excusez moi pour la laideur de cette illustration mais… yapadsou 🙂

    • Et… PENALTY pour LACA10 !

      Merci du taf vieux!