Le Red Bull de Leipzig, non content de ses nombreuses victoires en 1.Bundesliga, va s’engager dans un projet de grande ampleur que ne renierait pas Jean-Michel Aulas. Oui, vous l’avez deviné, il s’agit de stade.

Après avoir contrarié longtemps son dauphin, le Bayern de Munich, le Red Bull Leipzig s’est incliné mercredi 21 décembre contre l’équipe entrainée par Carlo Ancelotti, le technicien italien passé par le Paris Saint-Germain corrigeant sèchement sur le score de trois buts à rien le club de Leipzig.

Cependant, cela ne contrarie pas le projet d’ampleur mené par le président du RB Leipzig, Oliver Mintzlaff, qui a confié que l’accord entre l’actuel propriétaire représenté par Michael Kölmel et ses propres intérêts n’était pas loin : « Nous sommes très heureux de pouvoir annoncer, après de longues, mais fructueuses négociations, que nous achetons la Red Bull Arena ».

Red Bull Arena, en effet, puisque la marque aux taureaux a déjà accolé son nom au Zentralstadion, bientôt donc propriété du club résident. La démarche a également été officialisée par le compte Twitter du club Allemand.

Le prix de l’achat ne nous est pas parvenu. Cependant, l’accord de la ville de Leipzig concernant les travaux à mener pour l’agrandissement de l’outil allemand, le faisant passer de 42 500 places à 57 000 places, est nécessaire. Les travaux pourraient alors commencer en 2018.

 

NSOL, qui n’est pas à Leipzig.

A propos NSOL 756 Articles
« Quand un vrai génie apparaît en ce bas monde, on le peut reconnaître à ce signe que les imbéciles sont tous ligués contre lui ». (Jonathan Swift, 1667-1745)