Encore un dimanche férié. Dommage pour le football mais mon employeur a des oursins dans les poches…

7 mai 1945

Si la date retenue pour la capitulation de l’Allemagne nazie est le 8 mai 1945, l’histoire est pourtant différente.

Les dignitaires nazis et généraux occidentaux se réunissent le 7 mai 1945 à Reims pour signer la capitulation de l’Allemagne nazie après douze années de règne nazi sur l’Allemagne. Alfred Jold et Karl Dönitz font face aux généraux Walter B. Smith, Ivan Sousloparov et François Sevez, invité pour contresigner en tant que témoin.

Dans un texte rédigé uniquement en anglais et n’ayant aucune communication avec le Kremlin, le général Ivan Sousloparov ajoute un article signalant que cette reddition pourrait être remplacée par un autre texte, contenant de nouvelles conditions.

L’Allemagne capitule le 7 mai 1945 à 2h41. Staline est en fureur (et pas Führer car il s’est suicidé) lorsqu’il apprend la reddition allemande à Reims et exige que cette réunion soit un préliminaire à la cérémonie officielle organisée à Berlin, sous la houlette du général Joukov.

8 mai 1945

C’est ainsi que l’URSS organise le lendemain la signature d’une seconde capitulation de l’Allemagne le 8 mai 1945. A Karlshorst, ville voisine de Berlin, le Général Joukov ouvre la cérémonie, le texte est présenté aux représentants alliés et allemands. Le Général de Lattre de Tassigny est présent en qualité de témoin. Le 8 mai 1945 à 23h01, le cauchemar nazie est fini, l’Allemagne est officiellement battue.

La victoire de la Grande Guerre Patriotique

En pleine guerre ukrainienne, le 9 mai est énormément évoqué comme étant une date clée pour Vladimir Poutine dans certains objectifs dans ce conflit armé contemporain.

En URSS, puis dans la Fédération de Russie la vision de la Seconde Guerre Mondiale est différente. L’Union Soviétique appelle « Grande Guerre Patriotique » son front ouest, où son opposition principale est l’Allemagne nazie. Tandis qu’à partir d’août 1945, une deuxième guerre débute pour l’URSS, sur le front est, contre les Japonais, c’est la guerre soviéto-japonaise.

La Russie célèbre le « jour de la Victoire » le lendemain de la capitulation allemande et cela n’est pas une erreur de date. La signature du 8 mai 1945 à 23h01 heure de Berlin correspond au 9 mai 1945 à 0h01 heure de Moscou. Ainsi, la victoire soviétique lors de la guerre patriotique s’est déroulée le 9 mai 1945.

Accessoirement, concernant, les fuseaux horaires, les Allemands pendant l’occupation a mis la France sous le fuseau horaire de Berlin, et ça l’est toujours…

A propos Aloïs 397 Articles
I began to understand why God died