Le sang qui coule dans les veines peut parfois être liquide, et parfois se glacer. Et pourtant, il coule. L’art est parfois splendide et de temps à autre hideux. Et pourtant, il est art dans tous les cas. Le football s’assimile par instant à une partition parfaitement orchestrée, et par moment à une infecte bouillie. Et pourtant, il s’agit toujours du même sport. De sang, d’art, et de football : les choses possèdent un ordre inné.

Citation

Le credo d’un dirigeant d’un club de football devrait être le même. Nous sommes passionnés d’offrir un sport de qualité à notre communauté. Nous pensons que moins nous en savons, plus nous devons apprendre. Et rien d’autre ne doit nous guider que cette volonté de nous dépasser, pour nous et pour les autres. Car dans nos têtes, nous sommes un groupe d’enfants, ensemble depuis l’enfance. L’entraîneur doit tenir le même discours. Travailler ensemble chaque jour pour s’assurer que nos enfants développent la bonne attitude, le désir et la motivation pour atteindre leurs objectifs. Les parents devraient aussi signer cette charte. Nous sommes aussi une équipe de parents qui aimons regarder nos enfants jouer. Oui, nous sommes une équipe de parents qui souhaitent voir leurs enfants progresser dans le football. Nous avons une passion pour l’apprentissage et le développement de nos enfants.

Et pourtant, bien souvent, c’est un tout autre discours qui est tenu. Un discours entaché de performance, de mots horribles pour des gamins de douze ans ou moins. Notre vision est de construire le meilleur club de football du monde, que nous pensons être l’un des meilleurs et des plus performants. L’académie a des entraîneurs expérimentés avec une expérience internationale dans les systèmes de football des jeunes et des adultes. Et l’académie, la nôtre est basée sur une base technique qui sert à faire des enfants des machines de football. L’académie utilise les dernières techniques de coaching. Quoi d’autre ? Ah, oui, les dernières techniques de football. Mais là n’est pas le discours qui devrait être tenu. Et pourtant, c’est bien ce qui se passe…

Analyse

Il n’y a pas si longtemps, la plupart d’entre nous pensaient que la modernité était sur le point – si ce n’est qu’elle avait précipité – ce changement d’époque qui nous éloignait de ce que nous connaissons comme œuvre/artiste pour nous amener à quelque chose de moins abstrait et de plus universel ou mécanique que toute autre forme n’a jamais existé auparavant. La question qui se pose maintenant pour nous tous est simplement de savoir qui crée aujourd’hui ? Est-ce que ce sont encore vraiment les créateurs qui créent, ou bien la foule ignare ? Est-ce que ce sont les amateurs qui profitent, ou bien les incultes en dehors du monde ? Autant de choses qui paraissent abstraites mais définissent le football.

Les méthodes scientifiques utilisées sont désormais couramment employées contre la nature à l’œuvre dans tous les êtres depuis des temps immémoriaux. Certains ont émis l’hypothèse que nous finirons par quitter la Terre sans raison, non seulement tués mais peut-être bannis à jamais, si seulement suffisamment de personnes s’intéressaient à la « science qui sauve la vie ». Mais même dans ce cas, il y aura encore des millions de personnes en vie sans connaître une partie… ou une autre… nous ne savons pas encore combien d’humains existent déjà à l’intérieur d’eux ; croient-ils vraiment à ce monde formidable, ou pensent-ils que ce qu’ils croient est la vérité ? Personne ne peut le dire, mais tout le monde peut analyser. Mais justement, le football doit s’affranchir de cette analyse rationnelle pour laisser place à l’émotivité contrôlée. Pour vivre, faire vivre le sang. Et espérer. Espérer que demain changera. Ou bien montrer à la face du monde que les apparences sont parfois trompeuses.

A propos NSOL 807 Articles
« Quand un vrai génie apparaît en ce bas monde, on le peut reconnaître à ce signe que les imbéciles sont tous ligués contre lui ». (Jonathan Swift, 1667-1745)