Ísak Bergmann Jóhannesson ne manque pas de lettres dans son nom, et encore moins de talent. Découverte.

La fiche d’identité de Ísak Bergmann Jóhannesson

  • Club : IFK Norrköping
  • Age : 17 ans (né le 23 mars 2003)
  • Physique : 180 cm / 72 kg
  • Poste : Milieu central, Milieu offensif
  • Pied fort : gauche
  • Points forts : technique, placement, lecture du jeu, vision de jeu, passes, tir, polyvalence
  • Points à améliorer : force

Une affaire de famille

Ísak Bergmann Jóhannesson est le fils de Joey Gudjónsson, un ancien joueur passé par différents clubs européens (KRC Genk, Real Betis, Aston Villa…). Il naît durant le passage de son père en Angleterre à Sutton Coldfield et pouvait donc prétendre à la sélection anglaise et islandaise. Comme vous pouvez le deviner, la famille d’Ísak est tournée vers le football. Suivre le pas était logique pour lui.

Il fait ses débuts à ÍA Akranes à l’âge de 15 ans, 5 mois et 30 jours, en deuxième division islandaise, lancé par son père qui est alors l’entraîneur de l’équipe. Une précocité qui va attirer l’attention de plusieurs clubs européens. Mais c’est l’IFK Norrköping qui réussit à convaincre le jeune milieu, bien aidé par Arnór Sigurdsson également passé par ÍA Akranes et l’IFK Norrköping :

“Il a choisi Norrköping grâce à notre collaboration avec Akranes en Islande. Nous avions Arnór Sigurdsson avec nous qui venait également de là-bas. On lui prédisait déjà un brillant avenir en tant que joueur de football à cette époque. Je sais qu’il y avait de nombreux grands clubs européens qui le voulaient dans leurs académies.” – Peter Hunt

Le développement en Suède

À travers ce choix, Ísak s’est garanti la possibilité d’une évolution rapide avec l’équipe professionnelle plutôt que de se contenter de jouer dans les sections jeunes. Présent au club depuis 2019, il se sera progressivement fait sa place avec l’équipe première avec des débuts le 21 août 2019 en Svenska Cupen puis en Allsvenskan le 26 septembre 2019.

Le sérieux et la maturité d’Ísak a su convaincre Jens Gustafsson, entraîneur de l’IFK Norrköping, de lui offrir une place plus importante dès la saison suivante :

“En partie sa façon de se préparer. Cela signifie que nous sommes convaincus qu’il réussira bien à son arrivée. Ensuite, rien de spécial ne s’est produit en ce moment, c’est un travail assidu sur une longue période qui l’a préparé et le moment était venu. […] Il a la force de s’entraîner et de se concentrer pour être aussi bon que possible. Ensuite, il joue au football d’une manière incroyablement mature. Et il prend des décisions très sages sur le terrain qui sont tout à fait uniques compte tenu du jeune âge.” – Jens Gustafsson

Pour cette saison 2020, Ísak Bergmann Jóhannesson est devenu un titulaire régulier de l’équipe grâce à sa polyvalence et à sa maturité. Titularisé à 22 reprises, il a su se montrer décisif en marquant 3 buts mais s’est surtout distingué à la création, réalisant 8 passes décisives (2e meilleur passeur décisif du championnat) et créant 7 occasions.

Il a même déjà connu ses premières minutes avec la sélection islandaise, puisqu’il était de la partie pour les dernières minutes du match contre l’Angleterre en Ligue des Nations.

Quel avenir ?

Ses débuts remarqués ont accentué l’intérêt de plusieurs clubs envers Ísak. On parle notamment de l’intérêt de Liverpool. En une saison, il a su se révéler comme l’une des révélations du championnat suédois. De fait, on peut légitimement imaginer une volonté de rejoindre un championnat plus huppé ou du moins jouer dans une équipe qui lui permettrait de se montrer davantage aux yeux du Big 5. L’IFK Norrköping est à ce propos toujours en course pour se qualifier en coupe d’Europe. En cas de qualification, rester une saison supplémentaire pour confirmer tout en jouant en coupe d’Europe pourrait être bénéfique pour sa progression. Sinon, entreprendre un départ dans un championnat intermédiaire comme au Danemark ou aux Pays-Bas peut être une bonne solution de transition en attendant de sauter le grand pas dans l’un des cinq grands championnats.

Style de jeu

Ísak Bergmann Jóhannesson affiche une flexibilité qui lui confère une certaine polyvalence sur le terrain. Il a par exemple déjà joué comme milieu offensif droit et gauche, piston gauche et milieu central. C’est cependant cette dernière position qui semble mieux lui convenir.

L’international islandais tire les leçons de tous ces postes pour ajuster son rôle en fonction des besoins de l’équipe. Pour cela, il doit avoir une liberté de se mouvoir où il le souhaite. Dans une position de milieu central, il peut permuter et combler les espaces avec ses partenaires pour ouvrir les circuits de passes et compléter les triangles en vue de la bonne circulation du ballon. Des mouvements qu’il ajuste avec précision, offrant cette solution entre les lignes ou dans la largeur. Cela témoigne de son intelligence de jeu qui lui permet d’alterner les solutions entre appui et rupture. Grâce à sa bonne lecture du jeu, il attaque efficacement les intervalles pour apporter le surnombre.

Un joueur qui montre très peu de déchet avec la balle. Il sait la tenir et progresser dans les zones clefs. La précision de son pied gauche et sa vision de jeu lui permettent d’actionner ses partenaires dans différentes positions à courte, moyenne et longue distance. Sa capacité d’association lui offre des possibilités de combinaisons dans des espaces réduits, pour tenir et activer les zones clefs. Il ne refuse pas de jouer sur son pied droit quand il se trouve en position par ailleurs. Son pied gauche reste le plus précis et son privilégié notamment pour ajuster des tirs précis pour finir les actions.

Il est encore très jeune et peut encore se renforcer sur son faible physique, pour l’instant compensé par son placement et sa vista.

A propos Mycki 84 Articles
Grand passionné de football, je passe mon temps libre à analyser et observer les futurs grands du football à travers le monde.