Tout au long du calme de l’été, la rédaction de Demivolée.com vous propose de découvrir ou de redécouvrir quelques uns de ses articles les plus marquants.

Vous souvenez-vous du nom de Zhang Xiuwei ? Ce jeune milieu de terrain chinois avait joué à l’OL il y a quelques années en catégorie de jeunes. Aujourd’hui de retour en Chine, Zhang est une des stars du football de l’Empire du Milieu. Mais voilà, Zhang Xiuwei est un imposteur : il a menti sur son âge.

Accident de voiture

L’année dernière, le jeune milieu de terrain du Tianjin Quanjian (où il côtoie Anthony Modeste et Alexandre Pato) était un élément clé du dispositif de Fabio Cannavaro. En effet, Zhang est l’un des meilleurs joueurs du championnat, et est une véritable révélation. Il éblouit le football local de sa classe et de son talent.

Mais tout se bouleverse quand le 6 août 2017, il emboutit avec sa Porsche 901 six autres véhicules dans les rues de Tianjin. Zhang est en état d’ivresse, et malgré son statut de footballeur, une enquête est ouverte. Officiellement, il est né le 13 janvier 1996 à Tianjin, ce qui lui permet d’être qualifié en tant qu’U23 dans l’effectif du club chinois.

Mais cela n’est pas ce que l’enquête de police dévoile. Très jeune, les parents de Zhang ont fait en sorte de falsifier sa carte d’identité. Zhang Xiuwei est devenu Zhang Jixuan. Surtout, son anniversaire a été avancé de deux ans : du 13 janvier 1996, il est passé au 13 janvier 1994. Cela a permis à Zhang  en le vieillissant d’entrer à l’école primaire plus jeune qu’à l’âge limite.

Problèmes

Mais les problèmes ont commencé à se faire jour quand Zhang a démontré des capacités pour le football. Les recruteurs de la Chine entière et d’Europe avaient les yeux braqués sur lui. A tel point que les parents de Zhang ont tenté de rajeunir leur fils à nouveau, en lui donnant de nouveau son nom original et sa date de naissance en 1996.

Mais à la fédération chinoise de football, il y a dans les registres de 2011 un certain 1994 : Zhang Jixuan. Après les enquêtes de police, cela est remonté à la surface. Et la vie parallèle de Zhang n’est pas forcément très appréciée de l’opinion publique chinoise. La fédération chinoise s’est donc penchée sur le cas Zhang Xiuwei.

Zhang a été mis à l’essai par la justice chinoise, avec une restriction de mouvement, à cause de ses 0,19% d’alcool dans le sang. Mais ce n’est pas tout. La fédération chinoise a décidé de le suspendre durant un an (avec néanmoins une partie rétroactive, la fédération ne voulait pas non plus brimer sa jeune superstar). Cette affaire a donc brisé son transfert vers le géant national, le Guangzhou Evergrande. En effet, le grand club de Canton ne voulait pas ternir son image en prenant un joueur suspecté de triche, et un désaccord avec un 3e club impliqué dans le transfert a scellé la fin du deal.

Xiuwei Zhang à l’oeuvre

Se relancer

Il a fait son grand retour ce mois-ci, le 17 juillet 2018, contre Guanghzou, après un an de suspension. Peut être que son ancien coach Fabio Cannavaro retentera de le refaire venir à Guanghzou dans un futur proche. Avec les problèmes derrière lui, l’ancien talent de l’entrejeu de l’Olympique lyonnais est à l’aube d’une brillante carrière, qui pourrait lui permettre de devenir le futur grand joueur que la Chine attend, peut-être même dès les Asian Games d’Août 2018. Mais pour cela, il faudra arrêter de tricher.

 

Par NSOL, le 31/07/2018.

A propos Demivolée.com 78 Articles
Compte officiel de Demivolée.com.