Carlos Cuesta est une des étoiles montantes des sélections jeunes colombiennes, découvrez son parcours et son profil dans notre nouvel épisode de La Chasse aux Pépites.

La fiche d’identité de Carlos Cuesta

Club : Atlético Nacional
Age :  20 ans (9 mars 1999)
Physique :  180 cm / 67 kg
Poste :  défenseur central
Pied fort :  droit
Points forts : technique, lecture du jeu, anticipation, placement, passes, vitesse, tacles, conservation de balle
Point à améliorer : jeu aérien, concentration

L’enfant de Medellin

Carlos Eccehomo Cuesta Figueroa naît le 9 mars 1999 à Medellín en Colombie mais part dès l’âge de 3 ans vivre à Condoto, Chocó avec sa grand-mère. Ce n’est qu’à l’âge de 10 ans qu’il fait emménage à nouveau dans sa ville natale.

De retour à Medellín, il participe au championnat national de Pony Fútbol durant lequel il attire l’attention de Boca Juniors de Bello. Peu de temps après, l’Atlético Nacional s’intéresse à lui et l’amène dans sa cantera en 2012. Carlos poursuit donc sa formation dans l’académie et progresse dans les différentes équipes de jeunes.

En 2015, il fait partie de l’équipe sélectionnée au Sudamericano U17, il s’agit alors de sa première participation à un tournoi international. Lors de ce tournoi, il prend part à trois matchs dont deux en tant que titulaire et se paie même le luxe d’inscrire un but.

Ses débuts avec l’Atlético Nacional

C’est en 2016 que Reinaldo Rueda, entraîneur de l’Atlético Nacional, offre à Carlos ses premières minutes professionnelles avec l’Atlético Nacional. Malgré son jeune âge, Carlos a confiance en lui et ne s’étonne pas de cette décision. Il démontre d’ailleurs toute sa reconnaissance à Rueda pour avoir jugé sa qualité de joueur avant son âge:

« Ici, l’âge du joueur n’a pas d’importance tant qu’il répond présent. Si le professeur me prend en compte, c’est qu’il a confiance en mes capacités. Je suis calme, concentré sur ce que je dois faire: continuer petit à petit. Sur le terrain je suis un de plus et je veux aider l’équipe.« 

Durant cette première saison, il débute 12 des 16 matchs qu’il joue, se constituant ainsi une première saison riche en expérience. D’autant plus que Carlos évolue à un poste où la moindre erreur peut être préjudiciable. Cela démontre la marque de confiance de la part de son entraîneur envers sa qualité.

La saison de la confirmation

En 2017, Carlos est sélectionné pour le Sudamericano U20 avec la Colombie et participe à 7 matchs comme titulaire. Cette même année, Carlos voit son statut changer: désormais titulaire régulier de l’équipe, il prend part à 37 matchs, tous en tant que titulaire à l’exception d’un. Bien qu’il soit encore jeune, Carlos ne s’est jamais réfugié sur son inexpérience pour excuser ses erreurs:

« Je dois faire face aux choses comme elles le sont. Je ne suis plus le même Carlos qui a fait ses débuts à l’époque, qui était celui de l’académie. Dorénavant, je suis un joueur professionnel et je dois faire face à mes erreurs comme à mes succès. Situation difficile pour moi, mais ce sont des choses du football et c’est pour apprendre.« 

Cette maturité explique probablement pourquoi Carlos s’est si vite adapté aux exigences du haut niveau. C’est également grâce à cet aspect de sa personnalité qu’il a été surclassé pour participer au Sudamericano U20.

Une année 2018 perturbée

L’année suivante est cependant plus terne pour Carlos. Il subit en effet une blessure au mois d’avril qui va l’écarter des terrains pendant de nombreux mois et perturber ainsi sa saison. De retour en manque de rythme après 5 mois d’absence, il finit la saison tranquillement.

« Je me sentais bien, c’était un match dans lequel il n’y avait pas beaucoup de sorties à cause du mauvais temps et du terrain. Cela faisait cinq mois sans jouer un match titulaire, c’était difficile, je l’ai senti dans les dernières minutes, mais j’en avais besoin. »

Il revient néanmoins à temps pour participer à la Copa Colombia et affiche son ambition de remporter ce titre:

« Comme toute compétition disputée par le club, on cherche à la gagner. Cela fait un moment que l’équipe n’a pas remporté de titre et soulever la Copa Colombia est la meilleure opportunité. À cela s’ajoute le fait que nous recherchons également la Ligue et que ce serait une sorte de mise en confiance pour nous. »

Souhait exaucé, bien qu’il ne participe pas à la finale. Lors de cette saison, il joue 16 matchs dont 11 comme titulaire.

Un talent qui gagne en notoriété

Début 2019, Carlos est convoqué dans le groupe de la Colombie pour participer au Sudamericano U20. Il s’agit déjà de sa deuxième participation dans cette compétition, titulaire indiscutable de sa sélection jeune. Du haut de ses 19 ans, il est le joueur le plus expérimenté de son équipe en culminant à 69 rencontres dont 60 comme titulaire. Lors de cette compétition, il participe à l’intégralité des match de la Colombie, soit 9 matchs comme titulaire. Il se fait remarquer comme l’un des piliers défensifs de son équipe (la Colombie n’encaisse que 3 buts dans toute la compétition) mais se distingue également de par son apport offensif malgré son rôle défensif, notamment grâce à son but face au Chili qui a qualifié la Colombie pour les phases finales. Il fut considéré comme l’un des meilleurs joueurs de la compétition.

De retour en club, Carlos est désireux de continuer sur sa lancé et de s’imposer comme titulaire indiscutable avec son équipe. On pourra également le retrouver pour la Coupe du Monde U20 au mois de mai en Pologne. Disposant déjà d’une notoriété grandissante en Amérique du Sud, il risque de faire vite parler de lui en Europe.

Quel avenir?

Bien que perturbé par sa longue absence ainsi que le changement d’entraîneur, Carlos se démarque à chacune de ses prestations comme l’un des joueurs les plus prometteur de l’Atlético Nacional. Avec son Sudamericano très remarqué, l’intérêt de plusieurs club s’est éveillé. On évoque notamment des équipes brésiliennes (São Paulo, Corinthians) mais le club mise beaucoup sur son défenseur et ne souhaite pas le vendre pour le moment. Bien qu’il dispose d’une expérience intéressante avec l’Atlético Nacional, il doit, avant de penser au départ, s’imposer avec son club formateur. Rejoindre un club brésilien pourrait être la transition parfaite avant de tenter l’aventure européenne.

Style de jeu

Son gabarit peut être jugé léger pour un défenseur central, mais son intelligence de jeu et sa qualité technique compensent largement ce manquement physique.

Carlos Cuesta est un joueur agile et rapide, disposant d’une bonne lecture du jeu qui lui permet d’anticiper et de toujours garder un coup d’avance pour effectuer ses interventions. Il est efficace dans les interceptions ainsi que dans les tacles, ce qui le rend complet dans sa contribution défensive. De par sa vitesse, il couvre et gère la profondeur avec efficacité.

De plus, il dispose d’une très bonne technique qui lui permet de réagir avec calme et de contrer le pressing adverse en gardant le contrôle de la balle. Cela lui offre également une aisance à la sortie de balle que ce soit balle au pied ou en relances grâce à son jeu court/long: il joue simple et juste. Il lit bien la situation est sait quel positionnement prendre afin de faciliter et aider ses partenaires en offrant une solution d’appui. Cette combinaison de technique et d’intelligence de jeu font de lui un joueur efficace défensivement et offensivement lorsqu’il est au départ des actions.

Il a  cependant une (trop?) grande confiance dans ses qualités techniques et peut parfois se risquer dans des situations peu évidentes. Des erreurs liées à la jeunesse mais qui ne retirent en rien tout son potentiel très intéressant.

A propos Mycki 39 Articles
Grand passionné de football, je passe mon temps libre à analyser et observer les futurs grands du football à travers le monde.