Dans ce nouvel épisode, La chasse aux pépites s’arrête un jeune joueur, Jimmy Martinez. Cet ambitieux milieu de terrain de 21 ans pourrait bien s’inscrire dans la lignée des grands joueurs de l’histoire du football chilien. Portrait.

L’enfant de Biobio

Jimmy Antonio Martinez Ruiz naît le 26 janvier 1997 à Loja, une commune de vingt-mille habitants dans la région de Biobio au Chili. S’il pratique plusieurs sports dès son plus jeune âge, c’est le football qui occupe très vite une place spéciale dans sa vie

Depuis petit j’ai aimé pratiquer différents sports comme la natation, le basketball, le tennis, entre autres, mais c’est le football qui m’a le plus passionné, c’est un sport qui m’a apporté beaucoup de joie.

Il touche ainsi ses premiers ballons avec ses frères dans une école de football dirigée par Alejandro Saavedra. Par la suite, il rejoint le Deportivo Club M.I.L., club local de Laja. C’est là-bas que le jeune milieu développe ses nombreuses qualités.

La fiche d’identité de Jimmy Martinez

Club : C.D. Huachipato
Age :
21 ans (né le 26 janvier 1997)
Physique :
178 cm – 67 kg
Poste (secondaires) :
milieu central (milieu défensif, milieu offensif)
Pied fort :
Droit
Points fort :
technique, dribble, lecture du jeu, créativité, placement, engagement, CPA
Points à améliorer :
jeu aérien, finition

Dans le football, la concurrence est parfois rude et le talent n’est pas toujours un gage de réussite. Exceller demande des sacrifices. Si Jimmy Martinez réussit, c’est principalement grâce au soutien sans faille de sa famille et de ses éducateurs.

Le milieu de terrain profite en effet des opportunités qu’on lui offre pour franchir une étape supérieure dans sa jeune carrière. Il quitte sa ville natale pour rejoindre l’académie du Deportes Naval de Talcahuano. Son départ est difficile, le jeune joueur étant jusqu’ici habitué à son « cocon familial ».

Ça a été très difficile la première année. Je devais retourner chez moi toutes les fins de semaines, j’avais besoin de l’amour de ma mère… de ma famille. Puis je me suis concentré sur ce que j’aime, je suis passé d’un retour chaque week-end à un voyage par mois en fonction de mes disponibilités.

Mais ses efforts vont être récompensés. En 2014, le jeune chilien alors âgé de 16 ans effectue ses débuts avec le Deportes Naval de Talcahuano, en Primera B (2e division Chilienne). Après ses débuts remarqués, le jeune milieu attire l’attention de l’autre club de Talcahuano, Huachipato, qu’il va rejoindre en 2015.

Martinez, jeune espoir chilien

Au sein de Huachipato, Jimmy Martinez va alterner entre équipe jeune et équipe première.  C’est finalement en avril 2015 qu’il fait sa première apparition avec les professionnels, dans un contexte difficile. En effet, pour ses débuts, le jeune joueur rentre en tant que gardien de but. L’entraîneur Hugo Vilches n’a alors plus d’autres solutions de replacement.

Nous ne savions pas qui pouvait faire une meilleure performance en tant que gardien, la décision s’est prise sur le terrain entre les joueurs.

C’est le jeune Jimmy Martinez qui prend cette responsabilité. Malgré ses bonnes intentions, il concède 5 buts. Bien évidemment, cette prestation ne change pas la perception de son entraîneur.

Je n’ai pas perdu confiance en Jimmy Martinez. C’est un joueur de terrain. Il a encaissé cinq buts en 25 minutes. Notre vision n’a pas changé le concernant. C’est un joueur d’avenir pour le club. Il a la personnalité qui convient pour être footballeur. Cela ne va pas le diminuer le moins du monde. Aujourd’hui, il est sélectionné avec les U20 du Chili. Nous mettons les choses dans leur contexte, avec l’analyse globale et toutes les informations concernant ce qui s’est passé pendant le match.

Au cours de la même année, il participe au tournoi International Alcudia en Espagne avec les U20 du Chili. Son équipe s’impose.

Après cela, le jeune chilien continue de franchir les étapes. Il s’impose peu à peu dans le XI de Huachipato et devient titulaire indiscutable en 2018. Depuis ses débuts, Jimmy Martinez aura participé à 73 matches. Son bilan : 5 buts et 9 passes décisive.

Ses bonnes performances lui permettent ainsi d’accéder à la sélection chilienne en mai 2018. Il entre à la 84e minute d’un match contre l’Autriche. Il a depuis participé à 3 matches amicaux, cumulant 76 minutes de jeu.

Style de jeu

Jimmy Martinez est un joueur polyvalent du milieu de terrain, capable de jouer dans l’axe ou sur les côtés. Cette flexibilité lui permet d’évoluer dans différents dispositifs avec un rôle varié. Ses qualités techniques et de création font de lui un « meneur de jeu libre » particulièrement intéressant.

En outre, Martinez est un joueur technique, à l’aise balle au pied. Il se sert de son pied gauche aussi bien que de son droit, ce qui lui octroie une grande liberté sur l’ensemble du terrain. Il peut ainsi réaliser des passes clés dans différentes positions. Sa vision fait de lui un très bon joueur créatif, capable de créer le déséquilibre par des passes précises dans le dos des défenseurs. Martinez se sert également de cette qualité pour créer le danger sur CPA.

En outre, Martinez est un joueur intelligent dans son positionnement, capable de se placer entre les lignes pour apporter de la verticalité. Il peut aussi, grâce à sa qualité technique, prendre à défaut ses adversaires au marquage pour se mettre dans le sens du jeu et créer le danger. Il est à l’aise pour éliminer ses vis-à-vis et servir ses partenaires.
Sa lecture du jeu lui permet également de bien se placer pour participer au repli défensif de son équipe. Ses qualités d’anticipation lui permettent d’intercepter la balle ou de réaliser le tacle nécessaire dans le bon tempo.

Comme Martinez se distingue par sa qualité technique, il peut se montrer en difficulté dans les challenges physiques. Toutefois, son agilité et ses capacités d’élimination compensent son manque de présence physique.
Il doit essayer, une fois aux abords de la surface, d’utiliser un peu plus sa qualité de frappe, ce qui peaufinerait sa palette offensive. En tant que joueur créatif, il doit essayer de mettre en avant ses qualités de finisseur. Il en deviendrait ainsi encore plus redoutable.

Quel avenir ?

Pour Jimmy Martinez, il peut être intéressant de rester une saison supplémentaire à Huachipato. Cela lui permettrait de confirmer ses performances, d’autant plus que son club lutte pour participer à la prochaine Copa Sudamericana. Prendre part à ce genre de compétitions pourrait lui donner plus de visibilité.

Toutefois, il semble faire preuve d’une maturité suffisante pour tenter une aventure à l’étranger. Ainsi, pourquoi ne pas s’exporter dans un championnat plus relevé ? En Argentine ou encore au Brésil, qui peuvent être deux marches possibles avant l’Europe. Mais Jimmy Martinez est encore un jeune joueur. Il va donc devoir prendre les bonnes décisions par rapport à son avenir. En tout cas, il est certain que Reinaldo Rueda, le sélectionneur du Chili, garde un œil sur lui.

A propos Mycki 42 Articles
Grand passionné de football, je passe mon temps libre à analyser et observer les futurs grands du football à travers le monde.