Avant que les championnats ne reprennent, demivolee.com vous offre un avant-goût des grands championnats. Aujourd’hui, c’est au tour de la Bundesliga de passer à la moulinette. Au programme, on vous annonce le champion, l’équipe surprise et la déception, avant de vous dévoiler les grandes lignes du classement final. En bonus, on vous dévoile aussi le nom du meilleur buteur.

Le champion

Bayern München – Sans surprise, le Bayern München devrait courir vers un septième sacre consécutif. Les bavarois deviendraient ainsi le troisième club européen à réussir cet exploit. Le premier avait été l’Olympique lyonnais lors de la décennie 2000, la Juventus a fait de même la saison passée. Afin de s’offrir ce titre, le Bayern comptera sur les prouesses de Robert Lewandowski à la pointe de son attaque. Celui-ci terminera à nouveau meilleur buteur du championnat, comme Roy Makaay avant lui.

Le collectif munichois aura sans doute un peu plus de mal en Ligue des Champions, mais devrait sans trop de problèmes se hisser hors des poules, et réaliser au moins un quart-de-finale. Et pourquoi pas aller chercher un nouveau titre dans la plus prestigieuse de toutes les compétitions. Une chose simplifiée peut-être par le départ de Zinédine Zidane du Real Madrid et de son top goalscorer Cristiano Ronaldo, parti à la Juventus.

La surprise

VfB Stuttgart – On ne prend pas trop de risques en n’annonçant pas le classement final du VfB. Mais l’an dernier, Stuttgart avait terminé avec la deuxième meilleure défense du championnat, juste derrière le Bayern. Bien solidifié au milieu par la pépite Santiago Ascacibar, le club de la Mercedes-Benz Arena sera à suivre juste pour Benjamin Pavard. En effet, la nouvelle coqueluche des supporters français évolue à Stuttgart, et cela sera bien un prétexte pour regarder absolument tous les matchs de Bundesliga du VfB. Et tant pis si Stuttgart termine dans le ventre mou, au moins, vous pourrez vous extasier devant vos amis footix du talent de Pavard.

On aurait également pu placer Schalke 04 ou Hoffenheim dans la catégorie surprise. Mais le problème est que ces deux formations ont déjà été les surprises de la saison passée. Alors on a confiance dans les hommes de Tayfun Korkut, l’entraîneur turc de Stuttgart. Et en plus, il a été formé à l’école Raynald Denoueix. Une chose qui peut laisser présager des bonnes phases pour sa première saison complète à la tête de Stuttgart.

La déception

TSG 1899 Hoffenheim – Elle avait enthousiasmé les fans de Bundesliga l’an passé, cette équipe d’Hoffenheim. Des méthodes révolutionnaires, un entraîneur jeune et talentueux, un jeu tourné vers l’avant. A la clé, une troisième place et une qualification en Ligue des Champions. Seulement voilà, la Ligue des Champions, c’est aussi un match par semaine en plus. Et ça, le Montpellier HSC 2012 ou le Leicester de Ranieri en ont souffert. Parce que jouer la Coupe d’Europe, c’est quelque chose qui s’apprend et qui se travaille. On aimerait continuer à voir Hoff’ en haut du classement, mais ça semble mission impossible de retourner sur le podium.

Le classement

Aux places qualificatives pour la Ligue des Champions, on pense retrouver le Bayern, accompagné des clubs de Leipzig, de Dortmund. Pour la dernière place, cela se jouera sans doute en faveur de l’institution de Gelsenkirchen, Schalke 04. Dans la partie haute du milieu de tableau, cela sera sans doute Stuttgart, Hoffenheim, le Bayer Leverkusen et l’Eintracht Francfort. Tout en bas du classement, on parie sur le VfL Wolfsburg, le Fortuna Düsseldorf, Fribourg et Nüremberg.

A propos NSOL 563 Articles
"L'homme passe la moitié de son temps à se forger des chaînes, et l'autre moitié à se plaindre d'avoir à les porter." (Eugène Ionesco)