Comme lors de chaque été, les clubs de Ligue 1 ont sorti le porte-monnaie afin d’attirer de nouveaux joueurs. Certains ont floppés, pour diverses raisons, mais d’autres ont su prouver que l’investissement réalisé valait la peine. Alors que la saison touche à sa fin, il est l’heure des premiers bilans. Le XI des recrues de Ligue 1.

PS : Cela ne concerne pas uniquement les joueurs provenant d’un autre championnat. Le système est le 4-3-3.

Gardien de but

Benjamin Lecomte. Lui connaissait déjà le championnat de France. Arrivé de Lorient pour 2,5 millions, le gardien français a sauté d’un navire breton coulant vers la Ligue 2. Cela pour le bonheur de tous, à commencer par le MHSC. Très solide défensivement, le club héraultais n’a encaissé que 29 buts pour le moment, ce qui le place en deuxième position au classement des défenses. Individuellement, Benjamin détient le plus grand nombre d’arrêts…avec 190 unités depuis la première journée. Alors qu’il a largement fait oublier Geoffrey Jourdren à Montpellier, on se demande parfois ce qui ralentit Didier Deschamps à l’appeler du coté de Clairefontaine. PS : La blague “Lecomte est bon”, même si elle donne une véritable information, est bannie. Sur le banc : Ciprian Tatarusanu.

Défenseurs

Latéraux

Dani Alves. Arrivé  en toute liberté du coté de la capitale, le brésilien aura réalisé ce qu’on attendait de lui. En concurrence avec Meunier, l’ancien barcelonais aura joué la grande partie des matchs les plus importants. Le fait qu’il soit préféré lors des matchs de Champion’s League baisse son total à 21 titularisations en Ligue 1, avec tout de même 6 passes décisives.  Même si sa carrière semble plus proche de la fin que du début, Dani Alves est toujours un latéral sur qui ont peut compter. Intéressant de voir quelle sera sa place au club l’an prochain…s’il y reste.  Sur le banc : Kenny Tete.

Ferland Mendy. Débarqué de Ligue 2 et du Havre durant le mercato estival, on ne pensait pas voir Ferland Mendy jouer autant, aussi vite. Aujourd’hui titulaire devant Marçal, le jeune français devrait finir autour des 25 rencontres disputées (22 pour le moment). Vrai poison offensivement, son jeu possède de troublantes ressemblances avec un autre Mendy, récemment champion d’Angleterre. Sa petite manie à donner des penaltys (il joue pourtant à l’OL diraient certains) devra se régler, mais il semble clair qu’on se trouve devant un futur candidat à l’Équipe de France. Chiffre impressionnant, Mendy obtient quasiment 2 fautes par match, total plus élevé que la plupart des dribbleurs de notre championnat. Sur le banc : Jordan Amavi.

Centraux

Adil Rami – Marcelo Guedes. Tous les deux sont patrons de leur charnière, chacun dans leur Olympique. Tous les deux n’ont raté que 2 matchs. Et tous les deux ont leur place dans notre défense centrale. En effet, les deux rocs (arrivés pour la même somme, environ 6M€) auront réalisé une saison complète, même si parfois difficile. Certes, cette défense aurait du mal à jouer dans un bloc haut. Ceci étant, celui qui ira chercher un ballon dans les airs à ses deux gaillards ? Une charnière à base de gros bras, de testostérone et d’expérience, venez nous chercher. Sur le banc : Pedro Mendes. A noter que Pedro Mendes aurait pu avoir une place dans le XI, lui aussi ayant un grand rôle dans la solidité du MHSC.

Milieux de terrain

Milieu défensif

Luiz Gustavo. Véritable patron du milieu, voire même de l’équipe marseillaise, Gustavo a conquit le cœur des supporters sudistes. Probablement nommé pour le titre de Joueur de l’Année, il aura largement rentabilisé les 8 millions que l’OM a investit. Loin d’être cramé, il s’est même acclimaté au poste de défenseur central en fin de saison. Parfois également présent à la finition, son total de buts se porte à 5 unités. Dans la course à la Ligue des Champions, l’OM aura bien besoin de lui, comme il en a eu besoin durant les 33 premières journées de championnat.  Sur le banc : Thiago Mendes

Milieux relayeurs

Benjamin Bourigeaud. Tanguy Ndombélé. Chacun dans leur rôle, les deux jeunes milieux ont vite su montrer leurs qualités. Le premier, du coté de Rennes, n’aura manqué qu’une seule rencontre cette saison. Sept buts, six assistances et le tout à 24 ans seulement. Tranquillement installé dans le XI breton, il l’est également dans le notre. Tanguy Ndombélé, semble clairement être la révélation de l’année. Dès son premier match sous le maillot lyonnais, sa puissance et sa vitesse auront fait de lui un réel danger dans l’entre-jeu. 30 matchs disputés et très peu de déception pour un joueur qui devrait recevoir un paquet d’offre cet été. Sur le banc : Lukas Lerager

Attaquants

Ailiers

Kylian Mbappé. Recruté pour la petite somme de 180 patates en début de saison, Mbappé aurait pu avoir une certaine pression. Mdr. Intégré au collectif parisien en toute sérénité, il est déjà un titulaire indiscutable au club. Installé sur le coté droit, il aura confirmé les espoirs placés en lui. Une carrière bien lancé pour la mascotte de Bondy, qui aura scoré à 13 reprises en championnat cette saison, complétées par 7 passes décisives. Le tout en 24 matchs disputés. Sur le banc : Nicolas Pepe

Neymar Jr. Comment ne pas en parler ? Blessé depuis plusieurs semaines, Neymar devrait finir la saison à 20 matchs en championnat. Un total assez faible en effet, mais les statistiques parlent tout de même pour lui : 19 buts, 13 assists pour le génie brésilien dont la situation semble floue actuellement. Même si l’objectif principal de son transfert n’était pas la victoire nationale, le PSG profitera sans doute d’un Neymar plus présent la saison prochaine…du moins, on l’espère. Des ailes 100% parisiennes donc. Sur le banc : Keita Baldé

Attaquant de pointe

Mariano Diaz. Encore un lyonnais, et c’est en pointe qu’il se trouve cette fois-ci. Auteur de 18 réalisations pour sa première saison en Ligue 1, Mariano aura fait mieux que ce beaucoup imaginaient. Un style de jeu particulier mais souvent efficace, au bonheur de l’OL. Il était une tâche compliquée de remplacer Alexandre Lacazette, mais Mariano aura tout donné pour le faire, malgré quelques difficultés dans le jeu. Sur le banc : Wahbi Khazri

Le XI

A propos François 128 Articles
Rédacteur pour demivolee.com et fier de lettre.