Après un long week-end de Pâques et une longue semaine de chômage, il est temps pour les fans de retrouver la Ligue 1. Une 32ème journée qui reprend ses horaires habituels, alors que la fin de saison se rapproche de plus en plus. Que nous réservent ces trois journées de football intense ?

Les parisiens dans le chaudron, les lyonnais en Moselle

Saint-Étienne vit une saison de séries. Suite au cauchemardesque mois de décembre, c’est avec la nouvelle année que sont arrivées les victoires. Du moins, c’est depuis le 27 janvier que les Verts ne se sont pas soumis à un adversaire. Neuf matchs, mais la dixième va pas être easy. Pourquoi ? Car c’est le PSG qui pose ses bagages dans le Forez. Un Paris Saint-Germain encore intraitable en Ligue 1, qui n’a plus grand chose à jouer cette saison. Si les stéphanois cherchent un espoir, on a une idée : la dernière défaite du club de la capitale remonte au 21 janvier (certes), mais c’était en Rhône-Alpes ! Les hommes d’Emery auront peut-être le mal de la région…(on y crois pas). Dans son improbable quête d’Europe, Sainté sera peut-être condamné à l’exploit ce soir.

Quand on parle du lion, on en voit la crinière. Mariano de retour, l’OL se déplace chez la lanterne rouge messine. Dans sa course à la Ronaldo’s League, le club se voit dans l’obligation de prendre les 3 points et de passer devant le rival marseillais (qui jouera quelques heures après). Metz, en cas de défaite, ferait probablement un gros câlin à la Domino’s Ligue 2 alors que les grenats n’arrivent toujours pas à gagner ces derniers temps. Un match qui devrait être une formalité pour les hommes de Bruno Genesio, même si on ne serait pas surpris du contraire.

Un Sud accueillant

Un temps plutôt grisâtre ce week-end dans le Sud. Pas de soleil mais des matchs de Ligue 1, le week-end qu’on aime tous quoi. Trois matchs et pas des moindres sur la Côte : Monaco reçoit Nantes, Marseille accueille Montpellier alors que Rennes va à Nice. Le tout avec un enjeu monstre.

Grosse affiche du dimanche, l’OM et le MHSC se disputeront les trois points dans un match à la saveur européenne. Les hommes de Michel Der Zakarian, en pleine lutte pour l’Europa League, lâche des points contrairement à son invincibilité. Une seule défaite en championnat depuis le 16 décembre (face au PSG), mais également 7 matchs nuls. Du mal à perdre accouplé à du mal à gagner, mais la fin de saison des montpelliérain n’en reste pas moins bourrée d’enjeux. Du coté du Vieux Port, les marseillais seront de retour d’Allemagne et devront directement enchaîner. Alors que les blessures s’enchaînent (Mandanda, Rami, Thauvin et la liste est longue), la fatigue commence à se faire sentir au plus mauvais moment. Le souffle des lyonnais caresse la nuque phocéenne, une nuque qui pourrait bien se retrouver quatrième lors du coup d’envoi.

Un peu plus haut au classement, on retrouve un ASM qui semble lui aussi fatigué. Après un nul en Bretagne, les monégasques risqueraient de laisser les Olympiques reprendre confiance en cas de défaite. Vainqueur à l’aller, les nantais ont du mal à enchaîner ces dernières semaines : une victoire en huit matchs, faisant un peu tâche pour une équipe également présente dans la course à l’Europe. Un déplacement à Louis II n’est sans doute pas le moyen le plus facile pour retrouver la confiance, mais les hommes de Ranieri nous ont déjà surpris plus d’une fois cette saison…alors pourquoi pas ce week-end ?

Enfin, l’OGC Nice et le Stade Rennais se rencontreront du coté de l’Allianz Rivieira. Se tenant à un petit point, les deux équipes joueront un match capital, à l’importance majeure dans l’optique de cette passionnante fin de saison. Petit avantage pour Nice, qui aura eu quelques jours de repos en plus.

Un Multiplex de seconde partie de tableau

 Si un pote vous propose de sortir ce samedi soir, réfléchissez avant de refuser. Sauf, bien évidemment, si la course au maintien vous passionne. Du 10ème au 19ème, tout le monde jouera, de quoi régaler Smaïl Bouabdellah. Pas de cas par cas mais un mot précis pour les deux équipes concernées : va falloir gagner les gars.

En vous proposant les 10 affiches du week-end et en vous souhaitant un bon week-end !

PS : N’oubliez pas d’effectuer vos pronos en cliquant ici !

A propos François 128 Articles
Rédacteur pour demivolee.com et fier de lettre.