Non, je ne suis pas en train de commenter un match de ceux qui sont aujourd’hui 13e de la Conférence Ouest de la NBA. Mais, par la force des choses, je me suis retrouvé obligé d’emprunter le nom et l’adjectif, à nos amis de l’autre côté de l’Atlantique.

Le nom : Memphis

Un nom dont il est difficile de ne pas avoir entendu parler de par sa grande présence médiatique, un peu plus marquante que ses exploits sportifs depuis quelques temps. Ce soir, Memphis Depay avait l’occasion de joindre ses deux loisirs favoris dans une seule et même apparition : les caméras et le foot. Et cette fois, il n’a pas raté sa chance.

L’adjectif : Clutch

Un adjectif anciennement réservé aux joueurs décisifs dans les ultimes instants en NBA, cependant, son usage commence à traverser les frontières des pays et des sports. Rentré à la 69e minute devant un public en fusion, il a multiplié les initiatives, jusqu’à avoir réussi à plié la rencontre en faveur de son équipe, à la toute dernière seconde.

Le match : OL-PSG

C’était le choc attendu de cette 22e journée de Ligue 1 Conforama. Des promesses, du suspense, de l’électricité dans l’air et un Groupama Stadium plein à craquer. Il y a avait tout pour que cette rencontre entre dans l’histoire des matchs mémorables de notre championnat de France. Et on peut dire que c’est chose faite.

Dès les premiers instants du match, Nabil Fekir lance son équipe dans le match en inscrivant un fabuleux coup franc de 36 mètres. La réponse parisienne arrive peu avant la pause, d’une volée supersonique de la part de Layvin Kurzawa. 1-1 à la mi-temps, Mbappé est déjà sorti après un violent choc avec le portier lyonnais Anthony Lopes. Rien n’est joué, il y a encore la place pour des suprises.

Des surprises, comme un carton rouge d’un leader de vestiaire, le très expérimenté Dani Alves, auteur de deux interventions trop appuyées, sur un joueur lyonnais puis sur l’arbitre de la rencontre. Des surprises, comme une entrée en jeu décisive de Memphis, qui crucifie la défense parisienne et son gardien Alphonse Aréola d’un nouveau missile venu d’ailleurs. But, fin du match, et donc nouvelle surprise : victoire de l’Olympique Lyonnais sur le score de 2-1. Le Groupama Stadium exulte, l’OL reprend la 2e place à l’OM, tandis que le PSG reste leader à 8 points de son nouveau dauphin.

Le film du match

Fékir n’a pas le temps (1-0)

Mission improbable : Lopes face à Morel

Tanguy Ndombelé, grande soirée (acte 1)

Mbappe KO

Ndombelé, acte 2

Kurzawa, sans pitié (1-1)

“Come at me, bro!”

Tanguy Ndombelé, acte 3

Ndombelé, j’arrête de compter

Tanguy, décidemment…

Memphis, Clutch ! (2-1)

Le Groupama Stadium fait la fête

Les notes

Olympique Lyonnais

  • A. Lopes : 6.5
  • Rafael : 7
  • Marcelo : 6.5
  • J. Morel : 6
  • F. Mendy : 6.5
  • L. Tousart : 6.5
  • N. Fékir : 8.5 (1 but, 1 passe décisive)
  • T. Ndombelé : 8.5
  • M. Cornet : 7
  • H. Aouar : 5.5
  • Mariano : 4
A propos Yaman 223 Articles
Un quart de siècle sur Terre. Pharmacien, étudiant, et plein d'autres trucs. Fondateur de Demivolée.com, le 14 décembre 2016.