Saint-Maximin : “Un amoureux de football”

OGC Nice
OGC Nice

Allan, comment s’est déroulée ta signature au club ?

C’était une situation très compliquée. Le tout 1er rendez-vous date de 7 mois et depuis le début, j’ai toujours voulu signer ici. Ça a été long, et, souvent, quand ça aboutit, c’est un grand soulagement. Maintenant, je suis super content d’être ici, je crois que ça se voit à mon visage. J’ai beaucoup d’ambition et travailler aux côtés d’un entraîneur qui va me donner la chance de progresser, c’est le plus important.

Pourquoi avoir décidé de partir de Monaco, champion de France en titre ?

Je n’ai pas tourné le dos à Monaco. Tout le monde le sait, l’OGC Nice est en développement, moi aussi. Je suis là pour apprendre et progresser. Il fallait que je prenne une décision, nous avons bien réfléchi avec mon entourage. Depuis le début de ma carrière, j’ai un peu fait « le pigeon voyageur » (sic). Avec ma famille,  nous avions besoin de stabilité et moi, j’ai besoin de m’inscrire dans la durée dans un club. Je n’ai pas la science infuse mais je suis persuadé que c’est le bon choix. Toutes les expériences que j’ai eues ont été très enrichissantes. J’ai beaucoup appris et mûri avec l’arrivée de 2 petites filles. Pour moi c’est un nouveau départ.

A Bastia, tu as réalisé ta première saison pleine en étant bien hors du terrain. Est-ce que tu as besoin d’un tel environnement pour t’exprimer ?

J’ai eu la chance d’y aller et je tiens à remercier Bastia. Je suis très reconnaissant, c’est en grande partie grâce à eux que je suis là aujourd’hui. Ils m’ont donné ma chance la saison passée. A Nice, j’ai aussi la chance d’être dans un club très familial qui me voulait vraiment. La situation de Bastia ? Ça me touche et ça m’affecte car j’ai des amis là-bas. C’est une situation très compliquée mais je suis à l’OGC Nice, et je suis concentré sur mon club.

Mario Balotelli, Wesley Sneijder et Dante sont des éléments assez importants…

On le sait, Sneijder est un joueur exceptionnel. Pour moi, il avait de grandes chances d’avoir le Ballon d’or, Mario pareil, Dante est exemplaire… Il faut s’inspirer des joueurs comme ça, c’est un réel plaisir de m’entraîner à côté d’eux.


Physiquement, comment te sens-tu ?

J’ai fait toute la prépa’ avec Monaco donc je suis prêt.

A quel poste en priorité ?

Là où je me sens le mieux, c’est milieu gauche. Après, il n’y a aucune place où je souhaite évoluer. C’est une décision qui appartient entièrement au coach. Si je donne le meilleur de moi-même, je mettrai toutes les chances de mon côté pour gagner ma place de titulaire. Je suis un amoureux de football, donc peu importe le poste, j’ai envie de jouer. Sauf gardien…

Est-ce que tu sens que le groupe peut créer l’exploit face à Naples ?

Tout est possible dans le football, il va falloir tout donner pour aller checher la qualification. On travaille bien, encore aujourd’hui, on sort d’une séance de 2h30. Nous sommes tous motivés et prêts à bosser pour décrocher cette victoire. Mais il y a un match avant, vendredi face à Troyes, qui est aussi important.

Justement, vendredi, tu pourrais connaître ta première avec le maillot du Gym à l’Allianz…

J’y ai joué la saison dernière avec Bastia, je me souviens de l’aigle. On sait que le Gym est un club qui a beaucoup de supporters et de ferveur. C’est très important, ça t’aide à te dépasser.

Propos d’ASM via OGCN
A propos NSOL 436 Articles
"Vous qui aimez dans l'écrivain l'absence des facultés descriptives ou instructives, je vous détache ces quelques hideux feuillets de mon carnet de damné." (Arthur Rimbaud, Prologue d'Une Saison en Enfer, 1873)