B. Reynet : « Je suis prêt à en découdre »

Dijon FCO
Dijon FCO

Baptiste Reynet a fait forte impression cette saison en Ligue 1. Mais pour autant, il ne se colle pas la pression. Retrouvons ses propos.

Les rumeurs de départ durant l’été ajoutent-elles de la pression ?
Baptiste Reynet : Pas du tout. Il y a beaucoup de on-dit, beaucoup de gens qui racontent des choses. Mais moi, je suis très bien dans ma tête. Je suis au DFCO et prêt à en découdre pour cette saison. Ça ne sert plus à rien d’en parler.

Vous restez sur la saison la plus aboutie de votre carrière. Quel est désormais votre objectif ?
Baptiste Reynet : J’avais effectivement dit en fin de saison dernière que, s’il y avait maintien au bout, ça serait ma meilleure saison, avec en plus cette nomination aux trophées de l’UNFP. Même si ça reste anecdotique, ça fait toujours plaisir. Cette année, j’espère continuer sur cette lancée et être le plus régulier possible. J’ai envie de m’installer dans ce Championnat, je sens que j’en ai la possibilité.

Une nouvelle bonne saison pourrait-elle permettre de voir plus haut ensuite ?
Baptiste Reynet : Ça fait partie de mes objectifs à moyen terme d’intégrer une formation plus huppée. Je sais que si je suis régulier et performant, ça sera tout bénéf’ pour moi et le pour club.

Le DFCO n’aborde plus une saison de Ligue 1 dans la peau d’un promu. Cela change-t-il votre approche ?
Baptiste Reynet : Pas forcément. On est conscients de nos forces et de nos faiblesses de la saison passée, on a une base sur laquelle travailler, pour corriger toutes nos petites erreurs. On n’est plus le promu, mais malgré tout une petite équipe, avec un des plus petits budgets du Championnat. Ce qui change, c’est qu’on a acquis de l’expérience, très peu de joueurs vont découvrir la Ligue 1. On n’aborde pas les matches de la même manière.

L’idée directrice de l’entraîneur (Olivier Dall’Oglio) n’est pas de rester derrière à attendre. Avec les risques que cela comporte.
Baptiste Reynet : La saison dernière, on a été trop joueurs, on s’est portés vers l’avant et on a pris des contres. Mais il va falloir continuer à développer ce jeu – je pense que, de l’extérieur, ça a plu – en ayant une efficacité offensive qui permettra de se maintenir. La philosophie de jeu du coach plaît à beaucoup de joueurs. Le fait de jouer au ballon, d’avoir la possession, c’est important pour un joueur.

Propos de B. Reynet via L’Equipe
A propos NSOL 408 Articles
“La liberté d'écrire et de parler impunément marque soit l'extrême bonté du prince, soit le profond esclavage du peuple : on ne permet de dire qu'à celui qui ne peut rien.” (Diderot)