Sixième recrue de l’OL cet été, Marcelo Guedes est un joueur qui laisse des doutes. Jamais titulaire dans un grand club européen, il aura traversé l’Europe chez des seconds couteaux. Sans en dire plus, détails d’un voyageur qui a décidé de poser ses valises dans le Rhône.

Un tour du monde en 6 étapes

Le chaud et le froid

Marcelo Antônio Guedes Filho de son nom complet, a 20 ans lorsqu’il débute sa carrière professionnelle. Défenseur central, il débute sa carrière au Santos FC (sa ville natale). Dans sa ville, il remporte le championnat junior et ne met pas beaucoup de temps à inscrire son premier but officiel. 2ème journée du championnat brésilien, il dispute son premier match pro…et score pour la première fois au bout de 2 minutes. Durant cette première saison, il remporte le Championnat de São Paulo avec son club formateur et dispute 4 rencontres avec la sélection espoirs du Brésil. Précoce, il rejoint l’Europe dès la saison suivante, et plus précisément la Pologne.

Au Wisla Cracovie, Marcelo va passer plusieurs paliers. D’abord, la coupe d’Europe. En effet, son nouveau club est en lice en Coupe UEFA et Marcelo va y disputer une partie face à Tottenham. Passer du Brésil à la Pologne ? Ça ne lui fait ni chaud ni froid puisqu’il va, par ailleurs, prendre une place de titulaire à Cracovie. Ligue des Champions, cadre de l’équipe, sa carrière prend un nouveau virage, et le gars devient même décisif. Au total, 59 matchs pour lui au Wisla, ainsi que 10 buts (ce qui se rapproche des statistiques de Nolan Roux à Sainté). Bref, Guedes change d’air et signe au PSV Eindhoven. Enfin, il est important de noter qu’il souhaitait jouer avec la sélection polonaise. De quoi faire plaisir à un certain rédacteur.

Pour un peu moins de 4 millions d’euros, il s’engage donc en Hollande. Comme lors de son expérience précédente, il va mettre quelques mois avant de prendre une grande place dans l’effectif. Cela est vite résolu, puisqu’il devient un pilier de l’arrière garde du club, et va former avec Wilfred Bouma une charnière des plus solides. Au final, il y reste 3 années, joue 139 matchs et repart avec le sentiment du devoir accompli (puis 2 coupes nationales). Cependant, les gros clubs ne sont pas réellement intéressés par le sud-américain…

Suite du tour de l’Europe

Après cela, c’est Hanovre qui accueille le joueur. Pour 3 patates cette fois-ci, il continue son petit bonhomme de chemin. 2 années et 60 matchs, Marcelo possède du temps de jeu mais c’est loin d’être l’éclate : son club veut le prêter, et Besiktas est intéressé. D’abord sous la forme de prêt, puis ensuite avec un achat, il fait ses valises pour Istanbul. Brésil, Pologne, Pays-Bas, Allemagne et Turquie sont donc les pays qu’il a connu jusque-là, ça va faire des trucs à raconter aux gosses. En tout cas, il prend une nouvelle fois la place de titulaire chez les Aigles, club dans lequel il remporte 2 Super Lïg et atteint les quarts de finale d’Europa League. Mais bon, on imagine que vous connaissez la suite.

Un tour du monde qui se poursuit donc à l’OL, qui marque peut-être une vraie progression dans sa carrière, alors qu’il est âgé de 30 ans.

Des qualités ?

Si les supporters du Besiktas sont loin de se réjouir de son départ, ce n’est pas pour rien. Très solide dans leur club comme il l’a été tout au long de sa carrière, Marcelo représente une valeur sûre. Gros caractère, grosse expérience, son apport dans le vestiaire semble déjà être un atout de taille. Dans la lignée des joueurs de caractère que l’OL engage cet été, le joueur est capable de prendre un brassard de capitaine aussi libre qu’un orteil dans des claquettes. L’OL souhaite également renoué avec son amour pour le Brésil, pays qui avait fait le bonheur du club. En effet, on se rappelle tous de Juninho, de Sonny Anderson ou encore de Claudio Bovou.

D’un point de vue sportif, Marcelo Guedes correspond au défenseur central type. Grand, puissant, agressif, sans être une caravane, une association avec l’argentin Emmanuel Mammana semble être la meilleure solution. D’après WhoScored, il possède également une bonne qualité de passe et de relance. Cependant, tout n’est pas rose (il serait déjà au Real Madrid sinon). En effet, le joueur est connu pour commettre un nombre important de fautes, parfois par manque d’anticipation ou de vitesse. De plus, son âge est déjà assez avancé puisque la dure épreuve de la trentaine a été franchie. A vous de vous faire votre avis, alors que le terrain vous aidera sans doute.

L’OL montre donc sa présence sur le marché, en signant sa 6ème recrue de l’été. Le poste de défenseur central, dossier important du mercato, est désormais réglé…du coté des achats. Et comme d’habitude, on vous propose la petite vidéo YouTube afin de surcoter le joueur !

 

A propos François 128 Articles
Rédacteur pour demivolee.com et fier de lettre.