Matuidi : “Barcelone ? C’était super !”

Blaise Matuidi
Blaise Matuidi

Blaise Matuidi s’est exprimé aux micros du site officiel de son club. Il dresse un bilan de la saison parisienne.

Blaise, que penses-tu de la saison réalisée par Edinson Cavani ?
« Edinson a réalisé une saison exceptionnelle. Il a été très régulier. C’est un grand attaquant, il l’a prouvé par le passé, et le démontre encore aujourd’hui. Lors de ses premières saisons à Paris, il évoluait le plus souvent sur un côté. Aujourd’hui, en tant que numéro neuf, il marque encore plus. On a besoin de grands joueurs comme lui pour aller chercher des trophées. »

Y a-t-il un but du Paris Saint-Germain qui t’a particulièrement marqué cette saison ?
« Nous avons inscrits beaucoup de beaux buts. Après, si je devais en choisir un, je dirais celui marqué lors de notre victoire au Stade Vélodrome (5-1) par Marquinhos, sur coup de pied arrêté. C’était une combinaison que l’on avait travaillée, et c’est pour cela que je pense qu’il est le plus beau. Lorsque l’on travaille une phase de jeu à l’entraînement et que cela se reproduit sur le terrain, c’est super ! Sur l’action, Marco Verratti tire le coup franc. On avait travaillé avec Thiago Silva d’un côté et Marquinhos de l’autre. Le but était de trouver le premier pour le deuxième, et c’est ce qu’il s’est passé. Pour moi, c’était l’action parfaite. »

Tu t’étais également distingué lors de ce match…
« Oui ! J’ai eu l’occasion de marquer. Ces derniers temps, j’ai pris l’habitude de le faire contre Marseille. Cette équipe me réussit… Tant mieux ! Lors de cette rencontre, j’ai eu moi aussi l’opportunité de marquer un beau but. Un gros score en notre faveur et un but, c’était beau ! A notre retour à Paris, on avait eu un bel accueil de la part de nos supporters. Ils étaient très heureux de cette victoire face à notre rival. On était très heureux de pouvoir la fêter avec eux. Je me suis d’ailleurs prêté au jeu en chantant avec eux… C’était une belle soirée. »

La saison a également été marqué par le match aller face à Barcelone (4-0)…
« C’était un match fantastique de notre part, du début à la fin. On a réalisé 90 minutes de très haut niveau, marqué quatre buts sans en encaisser. C’était vraiment un super match. Tout le monde a été au diapason et s’est surpassé. Le collectif était bien huilé, avec des actions de grande classe. »

Le Paris Saint-Germain a ensuite remporté la finale de la Coupe de la Ligue, avec une belle prestation face à Monaco…
« On était vraiment déterminé à aller chercher un nouveau trophée. Nous sommes taillés pour cela. La plupart des joueurs de l’effectif a remporté plus de dix trophées avec le club. Ce n’est pas donné à tout le monde. Nous avons la gagne en nous et, lorsque nous jouons une finale, nous le faisons pour la remporter. C’est ce qu’il s’est passé contre Monaco. On était déterminé, cela s’est vu sur le terrain. Après le match, on était très satisfait d’avoir gagné ce trophée, surtout face à un adversaire de qualité. »

Le groupe a fini la saison sur une bonne note, en remportant la Coupe de France…
« On savait que le match allait être difficile. A l’arrivée, on a gagné. C’était le principal. On remporte un nouveau titre et c’est super. Nous l’avons mérité. La saison a été difficile et nous a laissé quelques regrets, en Ligue 1 et en Champions League. On avait donc à cœur de soulever cette Coupe de France. Nous sommes très heureux d’avoir remporté trois trophées cette saison. Perdre le championnat nous a fait mal, on aura donc la Ligue 1 comme objectif prioritaire la saison prochaine. Après, cela fait six ans que je suis au club, et j’ai remporté 15 titres. Même si l’on sait que l’on est attendu en Champions League, on a conscience que c’est un long processus. Ce que fait le Paris Saint-Germain en France depuis six ans est juste extraordinaire. »

Propos de Matuidi via PSG
A propos NSOL 456 Articles

“Vous qui aimez dans l’écrivain l’absence des facultés descriptives ou instructives, je vous détache ces quelques hideux feuillets de mon carnet de damné.” (Arthur Rimbaud, Prologue d’Une Saison en Enfer, 1873)

Powered by Live Score & Live Score App