Fétiveau : “L’effectif est suffisant”

Le FC Nantes
Le FC Nantes

 

Le Dijon FCO féminin a changé d’entraîneur. Et bien, le FC Nantes féminin aussi. Tanguy Fétiveau, prof’ d’EPS, a été choisi. Retrouvons l’interview de Fétiveau.

Ton sentiment au moment de rejoindre le FC Nantes ?
Tangy Fetiveau :
C’est à la fois une fierté parce que c’est mon club de coeur et l’envie de me mettre au travail le plus vite possible, avec l’exigence qui incombe à un club comme le FC Nantes.

Le niveau PH est-il beaucoup plus élevé que ce que le FC Nantes a connu jusque-là ?
Tangy Fetiveau :
Ca dépend en partie de l’effectif. Celui qui a été construit ici était largement suffisant pour la DR. J’imagine que s’il bouge peu, on a encore un peu de marge. Il faut voir pour la suite. Le niveau global du football féminin évolue et il y a une marge pour évoluer en PH. Mais l’effectif nantais permet encore d’avoir de l’ambition pour la prochaine saison.

Y a-t-il une forme de pression ?
Tangy Fetiveau :
Pas trop pour le moment. Ca viendra peut-être. Mais j’ai une bonne connaissance du football féminin. Je sais qu’il ne faut pas brûler les étapes pour construire un projet solide. Les objectifs à court terme sont exigeants, mais ça ne viendra que par le travail.

Quel a été ton parcours d’entraîneur ?
Tangy Fetiveau :
J’ai eu la chance de passer par Montpellier et Lyon, dans les équipes de jeunes, dans des sections très structurées, avec des entraînements tous les jours.
Je suis en parallèle professeur d’EPS et, lors de ma mutation en région parisienne, je me suis investi au FF Issy, d’abord avec la réserve (DH) puis avec l’équipe première (D2).

Combien de temps pour que le FC Nantes côtoie l’élite du football féminin ?
Tangy Fetiveau :
C’est difficile de répondre. Si on fait le parallèle avec l’OM qui a suivi le même parcours qu’ici en créant sa section féminine – étape par étape -, on peut espérer le faire en 5 ou 6 ans. Mais là, on ne parle que de l’équipe première.
Le FC Nantes a construit dans toute les catégories d’âge. L’idée est que les deux voies se développent en même temps.

Faudra-t-il recruter ?
Tangy Fetiveau :
L’effectif présent est déjà cohérent. Il y a déjà de la mixité en terme d’âge. Ma sensibilité reste de préparer l’avenir, avec des jeunes qu’on ne fait pas forcément jouer tout de suite. Si on doit recruter, on sera plutôt dans le profil de jeunes joueuses qui ont à progresser.
On a aussi la formation au FC Nantes et la section des filles à la Colinière qui peuvent être intéressées dans ce projet. C’est intéressant.

Quel sera le calendrier des prochaines semaines ?
Tangy Fetiveau :
Les filles travaillent en parallèle de leur carrière sportive. Il faut donc leur laisser le temps des vacances. La reprise se fera en août, avec une préparation classique, des matches amicaux… et une reprise de la saison en septembre.

A propos NSOL 449 Articles

“Vous qui aimez dans l’écrivain l’absence des facultés descriptives ou instructives, je vous détache ces quelques hideux feuillets de mon carnet de damné.” (Arthur Rimbaud, Prologue d’Une Saison en Enfer, 1873)