Zidane : « J’ai l’ADN du Real Madrid dans la peau »

Zinédine Zidane
Zinédine Zidane

Zinédine Zidane va vivre sa deuxième finale de Ligue des Champions en tant qu’entraîneur. Le tout en deux saisons. Il revient sur cette finale à venir.

Zinédine Zidane, comment abordez-vous le défi de conserver le titre européen samedi ?

Nous sommes très heureux d’être en finale. Nous savons que c’est difficile, nous avons très bien travaillé toute l’année et c’est une finale méritée. L’équipe arrive en forme, en confiance, très bien physiquement. Nous sommes concentrés sur ce que nous avons à faire.

Avez-vous décidé qui sera titulaire entre Isco, très en forme, ou Gareth Bale, devant son public à Cardiff ?

Ce sont des décisions toujours difficiles à prendre. Je vais d’abord devoir choisir parmi mes 22 ou 23 joueurs, qui débutera le match, qui sera sur le banc, qui ne sera pas sur la feuille de match malgré une saison extraordinaire… C’est le plus difficile pour moi. Mais je ne vais pas vous dire si j’ai décidé ou pas. (…) L’important est qu’ils arrivent en forme pour cette fin de saison. Gareth un peu moins parce qu’il a moins joué, mais il va bien, il est remis de sa blessure. Et Isco, nous savons tous quel joueur c’est.

Avez-vous des sentiments mêlés d’affronter votre ancien club, la Juventus ?

J’ai joué cinq ans à la Juve, ce sont de beaux souvenirs. Mais la Juve va jouer sa finale, et nous préparons la nôtre. (…) J’ai l’ADN du Real Madrid, c’est ma maison ici. Depuis que je suis arrivé en 2001, tout le monde a toujours été très affectueux avec moi. J’ai défendu les valeurs de ce club, j’ai vécu des choses extraordinaires avec ce club quand j’étais joueur… Je resterai toujours supporter de ce club, toute ma vie. C’est le club de ma vie.

Après avoir marqué l’histoire comme joueur, rêvez-vous de le faire aussi comme entraîneur ?

Ce n’est pas ce que j’ai dans la tête. Je sais que les choses vont se faire naturellement, comme quand j’étais joueur. Je ne parle pas de ça, je dis juste que je profite de chaque instant, parce que je sais qu’un jour ça va s’arrêter. Comme je suis à fond dans ce que je fais, je me dis qu’on a quelque chose à faire d’extraordinaire. Je ne pense pas à marquer l’histoire de ce club, les choses se font à force de travail.

Allez-vous prolonger prochainement votre contrat, qui s’achève en 2018 ?

J’ai encore une année de contrat, mais comme vous le savez cela ne signifie rien. Je veux être dans ce club, mais cela dépend de ce que tu arrives à faire dans ce club. Je suis content et le club a l’air content de ce que nous faisons. Mais l’avenir, pour l’instant, c’est le match de samedi, rien de plus.

Propos Zidane via L’Equipe.fr
A propos NSOL 408 Articles
“La liberté d'écrire et de parler impunément marque soit l'extrême bonté du prince, soit le profond esclavage du peuple : on ne permet de dire qu'à celui qui ne peut rien.” (Diderot)