Ah, la Corée du Nord, quel beau pays. Tellement beau que nous avions déjà fait un épisode de Tour du Monde sur son Équipe Nationale. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir un représentant de son championnat national, l’April 25 SC, en forme longue l’April Twenty-Five Sports Club. Allez, c’est parti !

Le joli mois d’April

Le 25 avril 1932 est une date importante pour l’histoire du club. Car loin d’être le jour de création du club, il fait référence à l’histoire de la Corée. En effet, les historiens nord-coréens retiennent le 25 avril 1932 comme date de la création de l’Armée populaire de Corée. Et dans cette armée se trouve un certain Kim Il-sung. Oui, le même  qui deviendra premier ministre en 1948, présidera la république populaire et démocratique de Corée à partir de 1972 et ce jusqu’à sa mort. Le président éternel est donc la cause du nom. En effet, le “25 April” revêt une telle importance pour les Coréens du Nord qu’il en devient un jour sacré. Cette date est donc révérée au point d’en créer un club de football.

Et le club du 25 April, parfois dénommé 4.25체육단 ou encore 4.25體育團, ce qui se prononce d’une manière que je vous laisse deviner, est créé logiquement en juin 1949. C’est donc il y a 67 ans que tout commence. Dans la ville de Pyongyang, il entretien notamment une rivalité avec le Pyongyang City SC. Mais le Mangyonbong SC, l’Amrokgang SC et le Sobaesku SC sont également des rivaux, certes de moindre envergure. Dès sa création, le club évolue dans le championnat de Corée. Non pas dès la création du club, mais bien dès la création du championnat, en 1960, le Technical Innovation Contest. Le club historique n’a depuis jamais quitté la première division.

18 Titres

18 titres, c’est en effet le total atteint par le club de la capitale de la RP&DC. Mais il faut cependant attendre 1985 avant de voir le club remporter son premier titre. La DPR Korea League sera remportée l’année suivante également, puis les deux suivantes encore. Le passage à vide de 1989 sera compensé par des titres en 1990, 1992, 1993, 1994, 1995, 2002, 2003, 2010, 2011, 2013 et 2015.  A ces 15 championnats, il faut ajouter 3 championnats républicains.

Cette type de compétition a lieu entre septembre et octobre, et existe depuis 1972. Il s’agit de l’équivalent de la Coupe de France, mais en Corée. Ce n’est donc pas la Coupe de France mais la Coupe de Corée. Et non la Coupe de Corée du Nord, car la Corée (du Nord) ne reconnait pas la Corée du Sud, et se désigne donc comme l’unique Etat de Corée. Cela n’empêche cependant pas le club de le remporter en 2001, 2006 et 2011.

Cependant, c’est plus compliqué pour l’April 25 en compétitions internationales. D’une part parce que la Corée du Nord refuse régulièrement de laisser partir ses équipes en OFC President’s Cup. Et d’autre part parce que l’Asian Club Championship ne leur réussit pas tellement.  En effet, en 1987 et 1988, ils échouent en barrages. Et en 1989 et 1992, la phase de poule est atteinte avec succès. Plus encore, en 1991, la quatrième place de la compétition est atteinte ! Ils s’inclinent en effet 3-0 en 1/2 finale et font 2-2 dans la petite finale. Mais la séance des tirs aux but leur est fatale. Car ils s’inclinent à Dhaka, sur le score de 7 TAB à 6. Bon, il faut signaler que seules 7 équipes participèrent à la compétition, et donc qu’ils se classent 4ème sur 7.

Beaux Joueurs !

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/0/0c/Female_Football_2007_Military_World_Games.jpg/220px-Female_Football_2007_Military_World_Games.jpg

Ci-contre, vous pouvez admirer un des joueurs de l’effectif, avec la Corée du Nord, en 2007. En fait, c’est plutôt une joueuse de l’équipe. Car le club de l’armée possède aussi une section féminine. Il y a également une section de Volleyball. Cette dernière a d’ailleurs glané une médaille de bronze au Vietnam en 2011, et une des joueuses (Jong Jin-Sim) a été nommée MVP. La section basket a participé à quelques matchs, notamment contre la Mongolie.

En 2017, l’effectif se compose de 18 joueurs, que Wikipédia recense ainsi : 2 gardiens, 5 défenseurs, 8 milieux et 3 attaquants. Cependant, d’autres sources indiquent que Kang Il-Nam aurait rejoint le club. Ci-contre, voici l’effectif selon Wikipédia en Anglais. Il est difficile également pour le club d’acquérir des joueurs étrangers pour deux raisons. D’abord, personne ne veut aller jouer en Corée du Nord. Ensuite, parce que la Corée du Nord ne reconnaît pas les transferts internationaux de joueurs sous l’égide de la FIFA. En tous cas, 30 000 personnes peuvent venir admirer le club au Yanggadko Stadium de 30 000 places. Si les supporters veulent se parer des couleurs de leur club, il faudra venir en rouge et blanc.

A propos NSOL 762 Articles
« Quand un vrai génie apparaît en ce bas monde, on le peut reconnaître à ce signe que les imbéciles sont tous ligués contre lui ». (Jonathan Swift, 1667-1745)