Cornet : « Il y a une âme lyonnaise »

cornet

Maxwel Cornet se confiait récemment sur le site de l’UEFA.

UEFA.com : Aujourd’hui quand on cite les noms, Fekir, Lacazette, Cornet, Ghezzal, Valbuena, ça ressemble à la meilleure attaque d’Europa League non ?
Maxwel Cornet :
Oui c’est vrai qu’on essaye de tout faire pour être le plus compétitif possible. En tant qu’attaquant, l’important c’est de marquer des buts, et aujourd’hui ça nous reussit, notamment en Europa League.

On ne va pas se le cacher, maintenant on est vraiment bien lancé dans cette compétition. Car on est un groupe vraiment très ambitieux, donc on va se donner les moyens d’aller jusqu’au bout.

On aura l’occasion d’étudier le Besiktas

UEFA.com : Très ambitieux au vu de votre qualification pour les quarts contre la Roma ?
Cornet :
Oui bien sûr, après ces deux rencontres, on s’est dit ‘c’est vraiment fort ce qu’on vient de faire’. Mais va falloir ne pas s’enflammer, il y a encore des matches qu’il va falloir prendre les uns après les autres pour aller au bout de cette compétition. Surtout quand on sait que la récompense sera très belle à la fin…

UEFA.com : Prochain match : Besiktas. Sur le papier ça semble moins fort, ou moins clinquant que la Roma, mais évidemment méfiance je suppose ?
Cornet :
Bien sûr, puisque on sait que si cette équipe est là, en quarts de finale, ce n’est pas pour rien, donc il ne faudra pas la prendre à la légère. Et réitérer les mêmes performances que contre la Roma. Et voilà, je pense que cela devrait le faire.

UEFA.com : Vous avez déjà vu jouer Besiktas ?
Cornet :
Non je n’ai pas eu l’occasion de les voir jouer, mais je pense qu’on aura l’occasion de les étudier dans les jours à venir, et on va se concentrer à 200 % pour accueillir cette équipe.

UEFA.com : Vous avez marqué 16 buts en 4 matches d’Europa League, les autres équipes vont commencer à vous voir comme un favori, non ?
Cornet :
On ne se met pas de pression particulière, ni dans la peau du favori. En ce moment je pense qu’on est bien, c’est à l’image de ce qu’on produit sur les terrains, je pense que ça se ressent, on est bien. Comme je l’ai dit il ne faut pas s’enflammer, rester humble et continuer à bosser, tout en respectant l’adversaire, comme on le fait.

Il faut rester humble

UEFA.com : Vous savez qu’aucun club français n’a jamais gagné cette compétition…
Oui, bien sûr. Il va falloir bosser pour ça car c’est un véritable objectif.

UEFA.com : Ça ne s’est pas bien passé en Champions League, mais ça marche très bien en Europa League… Comment l’expliquez-vous ?
Cornet :
Le seul regret qu’on peut avoir c’est de ne pas être allé assez loin dans cette compétition. On apprend de nos erreurs. On essaye de gommer ce qu’on a fait de moins bien en Champions League pour pouvoir essayer de les améliorer en Europa League.

UEFA.com : Manque de fraîcheur peut-être ?
Cornet :
C’est vrai qu’on a eu pas mal de matches notamment avec la Champions League. On a un effectif assez conséquent, et de grands joueurs dans le groupe. On a pu manquer de fraîcheur a certains matches. Mais aujourd’hui on est quand même en Europe, dans cette competition donc il n’y a pas de regrets à avoir. Là, il va falloir la jouer à fond pour espérer une qualification en Champions League l’année prochaine.

UEFA.com : Parlez-nous de votre rôle à Lyon, ça fait déjà deux ans que vous êtes ici…
Cornet :
Beaucoup de fierté. Fierté de porter ce maillot. De savoir qu’on fait partie d’un des plus grands clubs français. On se doit de porter ce maillot avec fierté et faire ce qu’il faut sur le terrain pour rendre la confiance au public et à notre président.

UEFA.com : Et ce nouveau Parc OL, alors ?
Cornet :
C’est extraordinaire de jouer dans une enceinte comme celle-ci. On le ressent. On ressent les supporters qui sont derrière nous, qui nous poussent à chaque match. Et on a la chance d’avoir des infrastructures pour bien s’entraîner. On a toutes les conditions réunies pour pouvoir être au top.

On a de la chance !

UEFA.com : C’est un stade dans lequel on aimerait voir des Manchester City, des Bayern de Munich…
Cornet : Oui bien sûr. On a eu la chance de recevoir la Juventus, la Roma, pourquoi pas de grandes équipes à l’avenir.

UEFA.com : Revenons sur vos débuts, votre arrivée à Metz…
Cornet :
J’ai intégré le FC Metz à l’âge de 7 ans. J’ai commencé depuis tout petit en fait. À jouer dans la cours de recréation avec les amis, et j’ai eu la chance d’être repéré, on va dire ça comme ça, par le père d’un ami à moi, qui était coach à l’époque, dans un petit club à côté de Metz.

Après, c’était vraiment non stop dans les petits stades de quartier. Mon père me soutenait à fond dans ce que je faisais, mais des fois je ne rentrais pas pour manger… Mais bon, aujourd’hui je suis content !

UEFA.com : Nabil (Fekir) jouait pas mal dans les city stades, pareil pour vous Maxwel ?
Cornet :
Oui pareil. On est vraiment entre copains, et les gestes techniques… Voilà, on réfléchit pas trop. C’est prendre du plaisir entre amis. Les city stades, ça permet de s’améliorer techniquement. La différence entre les city stades et le haut niveau c’est qu’il faut canaliser ça. Il faut être plus efficace, jouer juste, mais ça nous a beaucoup servi je pense.

UEFA.com : Comment définiriez-vous votre style de jeu ?
Cornet :
Je suis un joueur rapide, qui aime beaucoup se projeter vers l’avant, et en tant qu’attaquant marquer le plus de buts possible. Voilà, rapide, joueur offensif, puissant.

J’aime bien évoluer sur les côtés

UEFA.com : Qu’est-ce que vous aimez le plus sur le terrain ?
Cornet :
Je suis vraiment heureux quand je fais un bel appel et que je finis par une belle frappe et un beau but. Voilà je suis le plus heureux quand je marque après avoir été malin avant… Se jouer de la défense, c’est ce qu’on demande à un attaquant, surtout quand il y a le but derrière, c’est le plus beau je pense pour moi.

UEFA.com : Avez-vous un poste préféré ?
Cornet :
J’aime bien évoluer sur les côtés. Mon poste de prédilection, c’était vraiment attaquant de pointe, mais par la suite j’ai pris plus de plaisir à évoluer sur les côtés, et être plus efficace, donc je préfère jouer sur les côtés.

UEFA.com : Vous êtes un véritable joueur de couloir ou plutôt comme Nabil, vous aimez repiquer au centre ?
Cornet :
Je varie un peu plus mon jeu, j’ai un peu plus de facilité à demander le ballon dans la profondeur, et aussi quand je joue à droite, rentrer avec mon pied gauche puis frapper quand l’occasion se présente.

Lacazette est un des meilleurs

UEFA.com : Parlons de votre arrivée à Lyon… Vous avez 18 ans, et vous ne faites pas partie de cette génération Lacazette, Fekir qui ont tout connu ici…
Cornet :
C’était plus de l’excitation que de la peur, car quand on vient d’un club comme le FC Metz, et qu’on arrive à l’Olympique Lyonnais et quand on voit ces joueurs avec qui je m’entraîne… Alex (Lacazette) qui est aujourd’hui l’un des meilleurs buteurs francais, Mathieu Valbuena… Je pense que je suis vraiment content d’apprendre au quotidien auprès de ces grands joueurs. Et à Lyon, il y a aussi des entraineurs formidables.

UEFA.com : C’est important de se connaître sur et en-dehors du terrain ?
Cornet :
Bien sûr, il y a une âme lyonnaise, et ça se ressent notamment sur les derbys (contre Saint-Etienne). Mais c’est vrai que l’équipe est jeune et cela a été beaucoup plus facile pour moi dans l’intégration. Quand on a des joueurs comme Coco Tolisso, Alex (Lacazette), ils sont jeunes, même notre capitaine Max (Gonalons)…

UEFA.com : Un petit mot justement sur Corentin (Tolisso). Vous avez regardé le match amical de la France face à l’Espagne ?
Cornet :
Oui j’ai regardé. Franchement il a fait un bon match, pour sa première sélection, et j’espère qu’il y en aura d’autres.

UEFA.com : Pour finir, qu’est-ce qu’on peut vous souhaiter ?
Cornet : La qualification, des buts et aller jusqu’au bout de cette compétition !

A propos NSOL 177 Articles
"Je sais les cieux crevant en éclairs, et les trombes. Et les ressacs et les courants : Je sais le soir, l'aube exaltée ainsi qu'un peuple de colombes, et j'ai vu quelques fois ce que l'homme a cru voir !" (Arthur Rimbaud, Le Bateau Ivre, 1871)
  • Steph69

    plus ça va, moins je peux le blairer lui….

    • Jean Michel Depay #Besiktas

      A partir du moment où tu joues comme de la merde, tais toi et bosse !

      • Steph69

        Exactement

  • Jean Michel Depay #Besiktas

    Ya surtout des fantômes sur le terrain mamene

  • MrSpad69

    cornet il doit être affilié à l’UEFA europa league avant chaque match de l’ol ça nous sort une ITV avec lui