Tous les ans, tous les mois, toutes les semaines, tous les jours. De simples footballeurs deviennent parfois plus que cela tant l’espoir qu’on place en eux est grand. Cet été, à l’OL, des oiseaux vont devoir s’envoler. Certains vont manquer, d’autres moins, mais Lyon restera leur maison. Celle qui les a accueilli le temps que le rêve devienne réalité.

Cette citation, signée Dominique Sampiero, représentera bien le prochain mercato à Lyon. Après Samuel Umtiti l’été dernier, d’autres joueurs devront s’en aller, pour différentes raisons. Faire ses preuves à l’international, gratter du temps de jeu ou une prime à la signature…regardons de plus près les “pépites” qui quitteront probablement la mine dans quelques mois.

Alexandre Lacazette. Sans doute le départ de tous les adjectifs. Le plus cher, le plus probable, le plus triste et j’en passe. Alors que le goleador enchaîne encore les penal buts cette saison, les prix risquent de monter et les rumeurs vont déjà bon train. Une transaction qui serait dure à avaler pour les supporters, mais si belle pour le joueur, qui à vu son pote Big Sam s’imposer au Barça et en Équipe de France. Dans la lignée des grands attaquants passés par Lyon, le numéro 10 va laisser derrière lui un problème majeur : qui prendre pour boucher le trou ? Benzema – Lisandro – Lacazette – ???, telle est l’équation que vont devoir résoudre les dirigeants. D’après les dernières rumeurs, c’est l’Atlético qui est en pôle, mais Arsenal est dans la course. Une liste qui devrait s’agrandir à l’approche du mercato, pour le joueur estimé à 40 millions d’euros par le très sérieux Transfertmarkt. Prix espéré : 55M€.

Corentin Tolisso. Avec Tolisso, l’OL possède l’un des jeunes milieux de terrains les plus courtisés en Europe. Juventus, Bayern Munich, Barcelone…les rumeurs l’envoient dans les plus grandes écuries européennes. La cause ? Son âge, sa polyvalence mais également ses statistiques font de lui un milieu au profil assez rare, ce qui peut expliquer les sommes folles annoncées. Afin de réaliser la carrière qui lui est promise, le milieu de terrain va cependant devoir régler quelques problèmes : la concentration et la régularité dans les performances notamment. 150 matchs joués avec le club, 1 récemment avec la sélection, Coco va probablement (déjà) rejoindre un autre championnat du haut de ses 22 piges. Toutefois, son éventuel départ resterait plus simple à remplacer que celui d’un Lacazette. Prix espéré : 40M€.

Rachid Ghezzal. Un feuilleton qui durera donc un an, et au final, c’est l’OL qui se fera entuber. Une histoire qui rappelle des souvenirs…mais Rachid rejoindra-t-il Swansea ? En fin de contrat au terme de la saison, le salaire demandé par le joueur est -disons- légèrement abusé, surtout vu les faibles acquis de sa carrière. A priori donc, Rachon ne portera plus le maillot lyonnais dans plusieurs mois, alors qu’Everton, Monaco ou encore Middlesbrough souhaitent se lier à l’ailier droit. Petit conseil de la rédaction : Simuler une blessure en cas de match au Parc OL avec une autre équipe. Prix espéré : un paquet de Twix et deux Oranginas.

Jordan Ferri. Au club depuis 2012, le natif de Cavaillon aura bien apporté à l’OL. Remplaçant en début de saison tout en devenant nécessaire au fil de la saison, il aura accepté un second rôle durant pas mal d’années maintenant. Mais peut-il espérer mieux dans le monde du football ? C’est justement pour cela qu’un départ serait peut-être le bienvenu, d’autant plus que son temps de jeu ne risque pas d’augmenter dans les temps à venir. Il aura fait partie du milieu si dominant en 2014-2015, mais également des cadres du vestiaires avec ses potes Lacaz‘, Sam’ et Coco. La dernière phrase vient peut-être de vous faire réagir sur le vrai changement qui attend le club rhodanien prochainement. En bref, un joueur assez limité mais un vrai soldat, dont tous les clubs ont besoin. Prix espéré : 8M€. 

Nabil Fekir. Une saison pleine d’irrégularité pour l’international français…mais quoi de plus logique ? Alors qu’il revient doucement mais sûrement de sa grave blessure, il a tout de même montré qu’il était toujours capable de se mettre à un haut niveau. Même si une vente semble assez peu probable, le journal l’Équipe annonçait que le club pourrait accepter une offre élevée pour son gaucher à la drôle de patte. Mais quel est son prix ? Difficile à estimer, le suspense est clairement présent. Pendant ce temps, on attend qu’il aide le club à aller chercher le dernier objectif de la saison avec cette belle Europa League. Prix espéré : 25-30M€.

Jordy Gaspar. Quelques match joués en pro seulement, mais le cas Gaspar aura été une vrai source d’incompréhension tout au long de l’année. Jallet beaucoup blessé, Morel et Rybus pas au niveau…mais pourquoi n’a-t-il pas eu plus de chances de s’illustrer ? Tout cela est peut-être un cercle vicieux mais dans tous les cas, la fin du contrat du latéral arrive en fin d’exercice, et Liverpool est annoncé sur le coup. Pas de prix espéré sur ce coup-là, puisque qu’une prolongation serait la meilleure des solutions. Ah les jeunes…

Une vague de départ pourrait s’abattre sur la ville lyonnaise, d’autant plus que certains jeunes reviendront prochainement de prêts. La machine continuera de produire mais une chose est certaine : c’est la fin d’une ère, quelques mois après le départ de Tola Vologe. Houssem, Amine, Timothée, Myziane…à votre tour. 

 

A propos François 128 Articles
Rédacteur pour demivolee.com et fier de lettre.