Dossier : Le début d’année des Fenottes

Une contribution

OL féminin
OL féminin

Dans une contribution, moi vous propose de revivre le début d’année des Fenottes.

En championnat

Janvier reporté !

En janvier, côté lyonnais, il y avait deux matchs de prévus en championnat : le premier match de la phase retour contre Guingamp, et un match en retard contre Juvisy, initialement prévu début décembre.

Si le match contre Guingamp s’est déroulé sans anicroches, avec une nette victoire 3 à 0, le match face à Juvisy a de nouveau été reporté, au tout dernier moment alors que nos joueuses s’apprêtaient à partir. Ce report de dernière minute a provoqué la colère de Jean-Michel Aulas, celui-ci se fendant d’une diatribe dont il a le secret :

« C’est un casse-tête au niveau du calendrier. Nous avions réussi à trouver un créneau entre le retour de nos internationales et la réception de l’OM dimanche. On apprend que ce match est reporté quelques instants seulement avant le départ de notre équipe, alors que les billets de train et d’avion, et l’hôtel étaient réservés. On se demande si les dirigeants de Juvisy ont des accointances avec ceux qui décident si un terrain est praticable ou pas. Gérard Prêcheur est furieux et il a raison car deux reports, ça fait beaucoup. Nous avons même proposé à Juvisy de leur payer le déplacement afin de venir jouer sur nos terrains mais ils ont refusé. J’espère que la FFF saura à l’avenir traiter les clubs qui investissent beaucoup dans le football féminin et les autres de manière équitable. »

(OLWeb.)

Au final, malgré un match en moins, l’OL est premier du championnat, avec un point de plus que son poursuivant principal : le PSG.

Carton plein en Février

En février, 4 matchs se sont joués, pour 4 victoires. Carton plein.

D’abord, les Fenottes n’ont fait qu’une bouchée de leurs homologues de Marseille, victoire tranquille 4 à 0 : il n’y a qu’un seul Olympique…

Ensuite, vient une double confrontation face à Juvisy. Un premier match remporté au Parc OL sur le score de 5-2, devant 4500 spectateurs. Il s’agit du premier match joué par les filles au Parc OL, alors qu’habituellement elles jouent sur le terrain d’honneur du Groupama OL Training Center. Puis un second remporté en terres franciliennes 1-0. Un match historique pour Camille Abily, qui devenait la joueuse la plus capée sous le maillot de l’OL féminin, avec 279 apparitions (contre 278 pour Louisa Necib). La meneuse de jeu de l’OL célébrait de la meilleure des manières ce nouveau record en inscrivant l’unique but du match à la 22ème minute de jeu, d’une belle tête plongeante (0-1).

Enfin, victoire importante contre le concurrent Montpelliérain 3-0, tranquillement…

En coupe de France

La coupe de France est venue se rajouter à ces matchs, avec, en janvier, une très facile victoire 8-0 en 1/32ème face au modeste club d’ETG Ambily (DH) puis une autre victoire 5-0 contre le club de D2 de Grenoble, en 1/16ème.

En février, les fenottes ont été opposées à Guingamp, pour une victoire 5-0, plus difficile que le score ne le laisse supposer : les 5 buts ont été marqués dans la dernière demi heure du match (dont un triplé de Pauline Bremer).

Le ¼ de finale aura lieu contre Rodez.

Les transferts

L’autre actualité du club concerne le mercato d’hiver : outre Alex Morgan recrutée fin 2016, deux joueuses internationales ont rejoint l’effectif : la défenseuse allemande Josephine Henning, pour 6 mois, et la défenseuse canadienne Kadeisha Buchanan. Celle-ci a signé un long contrat, probablement dans l’optique de remplacer la capitaine Wendie Renard, sur le départ la saison prochaine (pour rejoindre les Etats-Unis).

Deux jeunes joueuses lyonnaises (Erin Nayler et Julie Piga) ont été prêtées à Guingamp, afin de gagner du temps de jeu.

La jeune attaquante (19 ans) Delphine Cascarino, formée au club, a prolongé de 4 ans son contrat qui devait se terminer en fin de saison. Malheureusement, elle s’est blessée au genou quelques jours plus tôt, lors d’un entrainement de l’EdF.

« C’est une grande fierté de continuer avec mon club formateur. Je suis née dans l’agglomération lyonnaise, mes parents et moi sommes très heureux que l’aventure se poursuive ici. Moralement, c’est très important de se sentir soutenue par mon club avant mon opération du genou. » D.Cascarino, sur OLWeb.fr

« C’est une excellente nouvelle car Delphine est une joueuse étonnante, qui a remporté l’Euro U19, a participé au Mondial U20, et a été sélectionnée chez les A. Elle est déjà l’une des meilleures joueuses françaises et va devenir l’une des stars de l’équipe de France. Il fallait apporter une réponse positive à sa blessure, nous lui avons donc proposé de signer 4 saisons de plus à l’OL. » J-M Aulas, sur OLWeb.fr

Autre prolongation de contrat, pour la gardienne Sarah Bouhaddi, qui rajoute 3 ans de présence à l’OL.

A l’international

Olivier Echouafni, dans sa liste de 23 joueuses pour le match amical face à l’Afrique du Sud, le dimanche 22 janvier, à La Réunion a retenu 10 joueuses de l’OL féminin : Bouhaddi, Gerard, Renard, Mbock, Houara, Majri, Abily, Lavogez, Le Sommer, et Cascarino.

Au final, huit joueuses de l’OL féminin ont participé au succès 2-0 des Bleues. Gerard, Renard, Mbock, Houara, Abily, Majri, et Le Sommer étaient titulaires. Lavogez est entrée en début de seconde période. Les deux buts français ont été inscrits par Griedge Mbock (9′, 36′), ses deux premiers en sélection.

Ada Hegerberg a, de son côté, offert le but de la victoire à la Norvège face à l’Angleterre (1-0), en amical.

Alex Morgan a été sacrée meilleure joueuse 2016 par la CONCACAF, la Confédération des Fédérations d’Amérique du Nord, d’Amérique Centrale, et des Caraïbes. La buteuse des USA devance ses compatriotes Tobin Heath et Crystal Dunn. Elle remporte ainsi son deuxième titre de meilleure joueuse CONCACAF après celui de 2013.

18 joueuses de l’OL sont sélectionnées pour les tournois internationaux de mars (la SheBelieves Cup. Aux Etats-Unis, et l’Algarve Cup au Portugal), dont 10 avec l’équipe de France.

Les à-côtés

Depuis le 14 janvier, le maillot des joueuses de l’OL est orné de sa petite étoile symbolisant les 10 victoires en D1.

La Fifpro (Fédération Internationale des Associations de Footballeurs) a dévoilé les 55 joueuses nommées pour le « Women’s World XI ». Renard, Buchanan, Mbock, Kumagai, Majri, Seger, Abily, Marozsan, Le Sommer, Hegerberg, et Morgan ont été sélectionnées par près de 3 000 joueuses. Le XI Fifpro de l’année 2016 sera dévoilé le 8 mars prochain.

L’information parue dans la presse selon laquelle l’entraineur Gérard Prêcheur quitterai l’OL en fin de saison a été confirmée de mauvaise grâce par Jean-Michel Aulas. Il était prévu de l’annoncer plus tard en fin de saison. Pas de problèmes de relation comme annoncé dans la presse, mais le besoin d’un entraineur maitrisant parfaitement l’Anglais (vu l’internationalisation de l’équipe), ce qui n’est pas le cas de l’entraineur actuel.

La suite

En mars, outre les tournois internationaux déjà évoqués plus haut, il est prévu 2 matches de championnat (à Albi, puis contre Rodez). De plus, il y a le ¼ de coupe de France contre Rodez (encore !). Ainsi que les quarts de finale de la Ligue des Champions, contre les redoutables joueuses de Wolfsburg.

Un article signé moi, sans doute un fan des Fenottes !
A propos NSOL 354 Articles
“La liberté d'écrire et de parler impunément marque soit l'extrême bonté du prince, soit le profond esclavage du peuple : on ne permet de dire qu'à celui qui ne peut rien.” (Diderot)
  • jack2425 #Federer=Aulas=Dieu

    victoire avec le bonus ! par contre on tente encore trop de passes impossibles, en jouant simple on aurait encore mis plus d’essais

  • Thanok #DansLeDésert

    Bon j’vais faire la sieste, à tout’

  • theo369 Ex #10 au FCT

    morgan joue bien ou c est un bide total?

    • moi

      Elle a un peu de mal à s’adapter (normal), mais il ne lui manque que la finition pour briller : elle a frappé 3 ou 4 fois les montants.

  • Bravo à moi !

    • Ce troll d’égoïste^^ espèce d’égoïste

    • moi

      merci