Au contraire de l’OM, du PSG et de Lyon, L’AS Monaco ne tombe pas dans le piège breton. Le leader s’impose 1-2 et met la pression sur le PSG qui se déplace au Vélodrome dimanche soir.

 

L’ouverture du score de Glik (23è)

Le penalty de Fabinho (85è)

La réduction du score de Didot (90è)

A propos Prince Owski 331 Articles
Je suis le joker de luxe de dv, comme Ole Gunnar Solskjær en 1999. Heureux propriétaire du suffixe -Owski. Qu’importe : on pourra même me traiter de fou, il n’y a que ces couleurs Parisiennes qui illuminent mon cœur. Et à chaque blessure, il saigne ce cœur-là. Mais il s’enflamme encore. » Francis Borelli
  • Bon beh 11 journées à tenir ^^