eSport : Le nouveau championnat

esport : un nouveau marché ?

eSport : Le nouveau championnat
eSport : Le nouveau championnat

Non content de procurer du football réel, les clubs ont décidés pour beaucoup d’entre eux d’investir dans l’eSport. Ce choix peut paraître étonnant, car le football n’a rien a voir avec sa simulation – à part sur le concept. Et on pourrait donc penser que les deux activités seraient complètement séparées. Mais il n’en est rien. Explications.

L’eSport, tellement 2016

2016 a été l’année fondatrice pour l’eSport. Car en 2016, près de 20 clubs de toutes disciplines se sont lancés dans la simulation, aussi bien de football américain, que de hockey sur glace ou de vrai football. En Ligue 1 par exemple, l’Olympique Lyonnais, le FC Nantes et l’AS Monaco se sont dotés d’une structure eSport. Et ce au sein même du club, et non plus en marge. Car si le jeu sur console plus ou moins encadré par le club était présent avant, cela était sans commune mesure avec maintenant.

Le Paris Saint-Germain, non content de monopoliser, grâce aux dollars venus tout droit du golfe persique, la Ligue 1, s’est aussi en 2016 complètement engagé dans le processus de l’eSport. En effet, le club financé par l’état Qatari s’est doté d’un directeur eSport très compétent. Car c’est Bora « YellOwStaR » Kim qui a rejoint le club fondé à la fin du XXème siècle seulement. Bora Kim est actuellement champion du monde en titre du jeu League of Legends. Il dirigera la section « jeu vidéo » du club omnisports parisien.

Pourquoi se lancer dans cette activité ?

L’activité d’eSport présente plusieurs avantages pour un club professionnel. Tout d’abord, grâce à la diffusion de parties de – par exemple – FIFA Football sur une plateforme de diffusion live comme Twitch, le club va pouvoir augmenter son audience. Et par ce, sa visibilité à l’étranger ne sera qu’accrue. Par ailleurs, le club pourra également s’attirer de nouveaux sponsors par ce moyen. De plus, FIFA est le « produit culturel » le plus vendu en France. Et en diffusant massivement sous les couleurs du club, une nouvelle fanbase jeune peut être touchée.

Cependant, il est à noter que les clubs de football professionnels rencontrent un obstacle. Ce n’est pas la diffusion TV, non, car BeIn Sport diffuse l’e-Ligue 1. Mais c’est plutôt face aux clubs historiques. Les équipes expérimentées, sur le plan international, attirent plus. Je pense aux Fnatics à League of Legend – jeu que soit dit en passant je ne connaît qu’à peine – qui sont beaucoup plus populaires que le Paris Saint-Germain eSport.

Voici donc de manière succinte les paramètres du développement de l’eSport. N’étant moi-même pas un spécialiste de ce domaine, j’espère néanmoins vous avoir permis de comprendre ces nouveaux mécanismes. Si vous avez des éléments à ajouter, n’hésitez pas à réagir ou poser des questions dans l’espace commentaire. Toute remarque pertinente sera prise au sérieux !

NSOL
A propos NSOL 427 Articles
“La liberté d'écrire et de parler impunément marque soit l'extrême bonté du prince, soit le profond esclavage du peuple : on ne permet de dire qu'à celui qui ne peut rien.” (Diderot)
  • Il Magnifico I💛Zubloca

    ah jpensais que DV allait se lancer dans l eSport ^^

  • ηιяσ69 Genesio sous coach !

    Faudrait ce faire un tournois entre nous un de ses jours.

    • raoru

      si on peut jouer les un contre les autres en multi plateforme, pas de soucis^^

      • ηιяσ69 Genesio sous coach !

        Il doit y avoir moyen je pence. Sinon tu fait des poules ici et chacun joue en ligne le match face a sont adversaire et vient dire le résultat a la fin par exemples au pire

        • raoru

          ce serait dommage que Fifa ne le fasse pas quand tu vois qu’un jeu qui a 10x de bugdet comme Rocket League le fait^^

          • ηιяσ69 Genesio sous coach !

            Ouais j’avoue ^^

  • betse #BozoCasseToi

    FIMALAC contrôle l’Internet FR.

  • ol for ever

    Ouais l’esport est phagocyté par quelque chaînes youtube spécialisé, millénium eclypsia etc. Cependant les streamers présents bougent facilement vont chez la concurrence ou montent tout simplement leur propre plateforme. L’e gaming est super instable faut voir si le psg arrive a créer une structure pérènne

    • LeBedimonstre

      Ca a changé,ca c’est professionalisé avec des contrats,et qui dit contrat dit une plus grosse stabilité car ca ne peut pas se casser comme ca

    • betse #BozoCasseToi

      L’esport a rien d’instable.

      L’Esport occidental s’est structuré autour de structures privées qui contrôle toute la chaine aujd du jeu à la diffusion (Riot, Blibli, Valve). Avant l’ESL contrôlait tout sauf le jeu mtn c’est les devs eux mêmes qui gère ça sur un système de ligue fermée.

      FIFA le truc c’est qu’il y a 50 ligues c’est autre chose.

  • Remercions Prince Owski et Olyonnais qui se sont donné du mal pour l’illu aussi.