Cavani : «J’ai toujours aussi faim de succès»

PSG

cavani

Dans un entretien avec le site de l’UEFA, l’attaquant du PSG, Edinson Cavani se confie. Il parlera du choc contre le Barça, son positionnement et de son enfance. Voici quelques extraits de ce long entretien.

Via eufa.com

Cavani : « Un système basé sur le jeu de passes et un système basé sur un pressing sans relâche »

La différence comparée aux années précédentes
La seule différence. J’évolue désormais en pointe. Rien d’autre n’a changé. Mon état d’esprit et mes coéquipiers demeurent les mêmes. J’ai toujours aussi faim de succès, toujours autant envie de réaliser le plus de belles choses possibles avec ce club, j’ai les mêmes sensations qu’à mon arrivée à Paris. L’unique différence, c’est que je joue maintenant attaquant de pointe.

C’est là que j’aurais aimé être aligné dès mon arrivée à Paris. Mais je pense avoir quand même fait ce qui était attendu de moi lorsque je jouais là où on me le demandait. Je suis très heureux d’avoir retrouvé le centre de l’attaque. C’est mon poste préféré. Je prends énormément de plaisir en match comme à l’entraînement. J’espère que ça durera !

Emery a-t-il tout changé ?
Je ne pense pas. C’est un mélange de ce qu’on faisait l’année dernière et les années précédentes : on veut garder le ballon et se projeter très rapidement vers l’avant. Nous sommes à mi-chemin entre un système basé sur le jeu de passes et un système basé sur un pressing sans relâche.

Cavani : «On verra bien ce qu’il se passera »

Le PSG a t-il changé de statut en Champions League ?
Oui. Au fil des années, plus le temps passe, plus le club accumule de l’expérience, et plus il progresse. Nous sommes beaucoup à jouer la Champions League depuis de nombreuses années. Cette expérience, ça n’a pas de prix.C’est important de toujours jouer cette compétition.

On ne peut pas prédire l’avenir, mais on sait que notre entraîneur et son staff technique ont énormément confiance en nous. On se fait tous confiance. C’est un super groupe, un groupe qui peut réaliser quelque chose cette année en Champions League.

PSG – Barça
Ça sera un match comme tous les autres. Vous pouvez vous attarder sur les détails aussi longtemps que vous le voulez, une fois rentré sur le terrain cela ne veut plus rien dire. C’est ça, la beauté du foot : vous ne savez jamais ce qui vous attend sur le terrain ! Ces deux clubs se sont livrés de superbes batailles dans cette compétition ces dernières années.

Ce sont deux effectifs plus que capables de remporter la Champions League cette année. On verra bien ce qu’il se passera. On pourra en reparler après la rencontre. Mais pour moi, ça sera un superbe duel. Nous avons confiance en notre groupe, mais nous sommes aussi conscients de la qualité de l’adversaire.

Suarez
Tout se passe plutôt bien pour nous deux depuis plusieurs années. Nous sommes fiers de pouvoir représenter notre pays et notre ville de la sorte (ils sont originaire de la même ville). C’est une énorme fierté que de le rencontrer en 8es de finale de la Champions League. C’est quelque chose de spécial, de fantastique. On s’est déjà croisés dans le passé, c’est le genre d’expériences dont vous vous souviendrez toute une vie.

Affrontez un coéquipier international, qui est né dans la même ville et la même année que vous… C’est ça, la beauté du football ! Il faut en profiter le plus possible. Le temps passe très vite, le football a la mémoire courte.

Cavani : « J’ai la chance d’avoir cette énergie »

Ses points forts
J’ai un style de jeu un peu atypique pour un attaquant. J’aime beaucoup courir et couvrir les zones d’attaques centrales. Mes points forts ? Peut-être mon sens de l’anticipation, ma puissance physique et mes qualités de finisseurs dans les 30 derniers mètres. Je ne sais pas, je n’aime pas vraiment parler de moi. J’ai la chance d’avoir cette énergie nécessaire pour aller conclure dans le camp adverse.

Le foot enfant
J’ai toujours dit que quand j’étais petit, je jouais au foot sans penser à rien d’autre. Je voulais juste m’amuser avec mes amis, prendre l’air et courir partout. Ce n’est qu’à 15 ans, lorsque j’ai déménagé à Montevideo, que j’ai commencé à rêver de devenir joueur professionnel. Le sport en général vous offre la liberté d’aller vous amuser dehors.

Comme je viens de le dire, je jouais au foot pour aller prendre l’air en faisant quelque chose que j’adore. Enfant, je ne pensais jamais à devenir pro. Dans notre pays, tout le monde respire le football. Les enfants jouent au ballon à tous les coins de rue. Il y a aussi de nombreux terrains disponibles. Jouer devient une habitude, quelque chose que vous adorez

A propos Prince Owski 301 Articles
Heureux propriétaire du suffixe -Owski. Supporteur du PSG depuis plus de 20 ans. Qu’importe : on pourra même me traiter de fou, il n’y a que ces couleurs Parisiennes qui illuminent mon cœur. Et à chaque blessure, il saigne ce cœur-là. Mais il s’enflamme encore. » Francis Borelli
  • ηιяσ69

    Salut les gars

  • @Prince_Owski:disqus, j’aime beaucoup cette image avec ce brush fumé ^^

  • TrollBuster: One man LACA10

    Juste au cas où pour alimenter cette comparaison. Avant de venir à
    Paris, le palmarès de Cavani etait similaire à celui de Lacazette. Tout
    ce qu’il a gagné il l’a gagné grâce et avec Paris! 😀

  • Minico

    Non Cavani, PSG barça ne sera pas un match comme les autres

    • BadGoneMonplaiz

      bah si ce sera une défaite comme les autres ^^

  • Moi aussi j’ai faim et je vais manger une grosse raclette et fondu sous la neige