Liga – Bilan de la première partie de la saison

L’année 2016 terminée, il est temps de tirer les enseignements de cette première partie de saison de Liga avant d’aborder 2017.

Le leader

Invaincu en 15 rencontres, le Real Madrid a parfaitement entammé son début de saison. Mieux encore, avec sa fin de saison 2015-2016 exceptionnelle, le Real enregistre aujourd’hui une impressionnante série de 37 rencontres sans défaite tout compétitions confondues, battant son précédent record de 34 en 1989. Grâce à un effectif plus complet permettant à Zinédine Zidane de gérer les joueurs et les blessures, une saine concurrence est apportée et les résultats n’en sont que meilleurs. Un unique trou d’air composé de trois matchs nuls consécutifs fin septembre s’est mis sur la route des madrilènes. Disposant de trois points d’avance sur l’éternel rival barcelonais avec pourtant un match en retard, le Real a son destin en main.

Le podium

On retrouve sur le podium deux équipes encore en lice en C1 : le FC Barcelone et le FC Séville. Les catalans ont alterné le bon (voire très bon) et le moins bon. Entamant parfaitement sa saison en écrasant le Betis Seville en ouverture (6-2), les Blaugranas ont vite déchanté avec des défaites à domicile contre Alavès (1-2) et au Celta Vigo (4-3). L’inquiétude vient principalement des performances au Camp Nou avec un faible ratio de 50% de victoire (10e meilleure équipe à domicile). La fin du mois de Novembre a été délicate à gérer également, avec 3 nuls de rang. La satisfaction de voir une MSN en jambe, avec Lionel Messi et Luis Suarez en tête du classement des buteurs, permet d’aborder 2017 sereinement.

Quant au FC Séville, sa force est de s’appuyer sur la chaude ambiance de leur forteresse de Sanchez-Pizjuan où les andalous n’ont perdu qu’à une seule reprise contre Barcelone (1-2) pour 7 victoires. Néanmoins, l’équipe reste perfectible à l’extérieur. Loin de ses bases, Séville a déjà laissé échapper des points paraissant pourtant à leur portée (1-1 à Eibar, 1-1 à Gijon, 2-1 à Granada).

Des poursuivants à l’affut

De quatre à sept points du podium, on retrouve des équipes espérant finir dans le top 4 et ainsi participer à la prochaine Ligue des Champions.
La première d’entre elles est Villarreal. Le Sous-Marin Jaune s’appuie sur une solide défense, la meilleure de Liga (11 buts encaissés) et une diversité offensive. Auteurs de résultats convaincants (1-1 au Real Madrid, 5-0 contre le Celta Vigo, 3-0 face à l’Atlético Madrid), Villarreal n’est pas parvenu à confirmer totalement sur cette première partie de saison. Cependant, l’équipe est la mieux placée des poursuivants.

La Real Sociedad (5e) ainsi que l’Athletic Bilbao (7e) sont dans leurs temps de passage espérés au début de la saison. Toujours en course pour l’Europe, ces formations ont certes de faibles différences de buts (respectivement +7 et +3) mais peuvent compter sur leurs buteurs Willian José et Aritz Aduriz pour glaner de précieux points.

La déception de cette première partie de saison est à mettre au profit de l’Atlético Madrid. Lorsqu’on examine les résultats, on s’aperçoit très rapidement qu’il manque une étincelle cette saison aux Colchoneros. Celle leur permettant de remporter les grosses affiches. Face aux 6 autres formations du top 7, l’Atlético connaît un terrible bilan d’un match nul et quatre défaites en 5 matchs (Bilbao-Atlético pas encore joué). Ajoutons à cela des points perdus en début de saison contre des promus et on retrouve les coéquipiers de Griezmann, en manque de réussite cette saison, pointer à 9 points du leader et être dans l’obligation de faire une croix sur le titre.

La lutte pour le maintien

Lanterne rouge, le promu Osasuna (20e avec 7 points) vit un début de saison très poussif. Le club respire uniquement grâce à la qualification en 1/8e de Coupe du Roi. Plus mauvaise attaque, plus mauvaise défense, les chances d’espérer au maintien sont faibles.

Deux points devant, Granada subit le même calvaire. Les coéquipiers de Guillermo Ochoa n’ont remporté qu’une seule rencontre, pourtant face à un membre du top 3, le FC Séville (2-1). La défense est toutefois très fébrile et a déjà encaissé plus de 5 buts à deux reprises (5-1 contre Las Palmas et 7-1 à l’Atlético Madrid).

Le premier relégable est le Sporting Gijon avec 12 points. Le salut de l’équipe passe très certainement par une plus grande solidité défensive puisque le secteur offensif n’est pas si défaillant. Carlos Carmona (4 buts en 5 matchs) et Duje Cop (6 buts en 16 matchs) tiennent à bout de bras les espoirs du club.

Comptant un match de retard, Valence est menacé par la zone rouge. 17e avec 12 points, le club résidant à Mestalla marque pourtant à chacune de ses rencontres ou presque (13 sur 15) mais ne parvient jamais à garder sa cage inviolée. Le club est en crise (dossier à venir dans les prochaines semaines) tant au point de vue sportif qu’en coulisse et doit se ressaisir afin d’éviter une catastrophe industrielle.

Le classement

A propos Ohpack 328 Articles
Supporter lyonnais malgré la distance et suiveur de l'actu foot pour demivolee.com.
  • Mars42

    Slt à tous!

    Merci pour ce tour d’horizon de la Liga Ohpack…

    • Ohpack

      Merci ça fait plaisir 🙂

  • Antoine Chauvin

    J’ai pas du tout suivis la liga cette saison mais Valence Oo
    Il y a surement des bons joueurs à récupérer pour l’OL la

    • Ohpack

      Exact, le club risque de se faire piller, faudrait en profiter

  • Ohpack

    Faudrait supprimer la note dans le titre du classement ^^