Bundesliga – Le RB Leipzig est-il le Dortmund de 2013 ?

Les Hommes mentent, pas les chiffres.

La BundesLiga gagne en intérêt ces dernières années. En effet, au début de la décennie 2010, la suprématie du Rekordmeister, le Bayern de Munich, a été mise à mal par le club de la Ruhr, le Borussia Dortmund. Plus récemment, le promu du RB Leipzig tente de menacer la domination sans conteste du club majeur de Munich.

Les statistiques à la clé

Afin de voir si le RB Leipzig peut-être comparé au Borussia Dortmund de 2013, nous allons faire appel aux statistiques. Cependant, elles sont à utiliser à bon escient; une statistique ne peut jamais être laissée brute, ne doit jamais se passer de commentaires, et doit toujours être inscrite dans son contexte. Par ailleurs, il faut poser la question de la représentativité de ces statistiques. Nous estimerons ici, qu’à mi-parcours en BundesLiga, les hommes de Ralph Hasenhüttl peuvent être comparés à ceux de J. Löw, sur une saison entière.

Voici un tableau récapitulatif des statistiques des équipes. La case est dans un coloris vif si l’équipe en question à des meilleures statistiques que son adversaire. Toutes les statistiques sont données par 90 minutes.

En attaque …

Le Borussia Dortmund semble loin devant sur le plan offensif. En effet, ses joueurs inscrivent près d’un but de plus tous les deux matchs, soit une différence significative au niveau des scores. Ils obtiennent d’ailleurs une occasion par match de plus, mais frappent trois fois de plus, ce qui montre une plus grande efficience dans la portée des attaques. Si le RasenBall Sport de Leipzig a des meilleures statistiques de précision, ce n’est que d’un point, ce qui montre plutôt une égalité dans la précision des frappes. D’ailleurs, le BvB cadre plus de ballons par match, au vu de cette statistique.

… et en défense

Cependant, sur le plan défensif, le club de l’Est semble plus solide : 1 but de moins concédé… tous les quatre matchs de BundesLiga. La différence de buts est donc favorable aux hommes de Löw. De plus, n’oublions pas que lors de cette folle année du BvB, le club Jaune et Noir était engagé également en ligue des Champions. Ils avaient même atteint la grande finale, malheureusement perdue contre … le Bayern de Munich. Cela signifie donc un plus grand Turn-over en BundesLiga pour les SchwarzenGelb que pour les RotenBullen.

En bref

J’ai volontairement omis le nombre de points obtenus, car, à mi-parcours, il me semble peu représentatif. Pour vous convaincre, pensez à l’OL de début 2016 qui ferait passer Bruno Génésio pour un génie tactique.

Pour résumer, le Borussia Dortmund version 2013 semblait plus à même de concurrencer le Bayern… mais le RB Leipzig n’a pas dit son dernier mot ! Réponse le 20 mai, à la fin de la saison.

A propos NSOL 432 Articles
“La liberté d'écrire et de parler impunément marque soit l'extrême bonté du prince, soit le profond esclavage du peuple : on ne permet de dire qu'à celui qui ne peut rien.” (Diderot)
  • Aulas réveille toi #Flying

    Rybus better than Morel

    • C’est la réalité.

      • Aulas réveille toi #Flying

        Rien à redire je suis Rybusite

    • Antoine Chauvin

      Je suis pas trop d’accord, ils sont trop différent l’un de l’autre. Rybus est un joueur offensive, on sent qu’il est pas latéral gauche de formation.
      Morel est un joueur plutôt moyen on sera tous d’accord pour le dire, mais je le trouve cohérent dans ses choix par apport à ses capacités et finalement il fait pas mal de bons matchs aussi.

  • Kebab_Frites #TeamLacaz’

    Bizarre de choisir le Dortmund 2013 qui n’a pas été champion contrairement aux 2 années précédentes

    • Je n’avais pas les stats détaillées pour l’année d’avant. Et puis j’ai aussi volontairement choisi cette année parce que le Bayern était revenu en force.

  • Kick
    • OLSpirit

      C’est votre stratégie de pub pour le site ? Très discret j’approuve ^^

    • J’ai mangé une soupe de poisson hier . Très délicieuse

    • C’est ce à quoi te fait penser l’illustration ?