Le mercato hivernal n’est pas le plus passionnant, mais il peut toujours servir à aider des joueurs ou des clubs étant dans de délicates situations. C’est le cas du côté du Rhône, ou certains ne sont pas satisfait de leur rôle.

  • Sergi Darder, déjà ?
    Le milieu espagnol, mis sur le banc par Bruno Genesio, aurait des offres très concrètes d’autres clubs. Du moins, c’est ce qu’a annoncé son agent à FootMercato :

“Oui, il y a des clubs qui sont intéressés, a révélé un membre du clan espagnol à Foot Mercato. Mais nous ne prendrons aucune décision maintenant, nous referons un point en juin.”

  • Le feuilleton Clément Grenier : la fin dès cet hiver ?
    L’international français n’a plus sa place dans l’effectif de Bruno Génésio. Alors que Jean-Michel Aulas a clairement annoncé la couleur : la porte de sortie est complètement ouverte. Seul problème, le fêtard se montre très compliqué puisqu’il refuse tous les clubs qui s’intéressent réellement à lui. Une offre pourrait faire basculer, alors que le Milan AC et l’OGC Nice sont régulièrement annoncés comme prétendants.
  • Rachid Ghezzal, pas pour tout de suite ?
    L’international algérien fait également l’objet d’un feuilleton qui dure depuis cet été. Le jeune ailier formé à l’OL, arrive en fin de contrat en juin 2017, et n’a toujours pas trouvé d’accord avec la direction pour prolonger l’aventure à Décines, et la porte à un départ n’est pas fermée.
    Beaucoup de facteurs entre en jeu dans cette histoire, mais une chose est sûre, le vendre cet hiver ferait cesser une polémique assez envahissante au sein du club.
    Cependant, selon le dernières informations, le scénario le plus probable, serait celui d’un départ libre à la fin de son contract en juin 2017.
  • Les prêts, la solution au surnombre ?
    Selon le régional rhônalpin Le Progrès, l’OL envisagerait de prêter ses deux jeunes attaquants Maxwel Cornet et Jean-Philipe Mateta, victimes de la concurrence au sein de l’effectif lyonnais, qui s’avère plus qu’étoffé, dans les rares cas d’absence de blessures. Des informations à prendre avec des pincettes, surtout que Mateta, recruté en septembre dernier, n’a pas le droit de jouer dans un nouveau club cette saison, lui qui a déjà participé à des matchs avec Châteauroux et l’Olympique Lyonnais.

En conclusion, ce mercato d’hiver est parti pour être l’un des plus passionnants depuis de longues années à Lyon. Sans oublier les offres-surprises, dont n’est jamais à l’abri, le bureau de Jean-Michel Aulas.

A propos François 128 Articles
Rédacteur pour demivolee.com et fier de lettre.