On le sait, la défense centrale est un poste charnière dans une équipe (rires). Cette saison pour l’OL, c’est également le poste le plus instable, puisque bon nombre de duos et trios différents ont été testés par Maître Genesio. Retour en chiffres sur l’arrière-garde lyonnaise durant ces premiers mois de compétitions.

26 – Le nombre de matchs qu’a joué l’OL cette saison : 18 en L1, 6 en Ligue des Champions, 1 en Coupe de la Ligue et 1 en Trophée des Champions.

28 – L’OL a encaissé 28 buts cette saison toutes compétitions confondus (les stats suivantes seront également TCC). Soit un ratio de 1,08 buts encaissé par match.

9 – Bruno Genesio a utilisé 9 charnières centrales différentes en 26 matchs (un changement tous les trois matchs) : 5 duos, et 4 trios.

8 – La défense centrale la plus utilisée est Mapou – Diakhaby. Elle a été utilisée à huit reprises, pour 7 buts encaissés.

3 – La charnière Mapou – N’koulou – Morel à joué 3 matchs, pour un seul but encaissé. Il s’agit de l’arrière garde centrale ayant un meilleur ratio (0,33 but/match).

8 (bis) – La défense qui a encaissé le plus de buts est le duo Mapou – N’koulou (8 buts en 5 matchs).

5 – 5 joueurs ont été utilisés en défense centrale par le coach : Mapou (19 matchs), N’koulou (13), Diakhaby (13), Mammana (8) et Morel (7).

1,22 – Lorsque l’OL joue à 2 défenseurs, l’équipe encaisse 1,22 but par match (18 matchs).

0,75 – A 3 derrière, les hommes de Bruno Genesio concèdent 0.75 but par rencontre (8 matchs).

Pour finir, voici un tableau récapitulatif des différentes charnières de Genesio :

Certaines charnières ayant peu de matchs à leur actif, certains chiffres ne sont pas d’une grande importance, mais une chose est sûre : la stabilité n’est pas au rendez-vous quand on évoque ce poste de défenseur central. La deuxième partie de saison sera importante de ce côté là.

 

A propos François 128 Articles
Rédacteur pour demivolee.com et fier de lettre.