Vous le savez, les Gones ont fini à la 3e place de leur groupe de Champions League, ce qui leur a ouvert la porte des 1/16es de finale d’Europa League. Le tirage au sort se déroulera aujourd’hui à midi, et les Lyonnais auront le “choix” entre 16 adversaires de niveaux très différents. J’ai décidé d’étudier d’un peu plus près, chacun d’entre eux (faut bien se changer les idées après un vieux Lyon-Rennes …).

Manchester United

Autant commencer par du lourd tout de suite. Les hommes de José Mourinho, menés par Pogba et Ibrahimovic, sont à première vue clairement les épouvantails de cette Europa League et ne sont pas un bon tirage pour les hommes de Bruno Ramirez Sanchez. Mais voilà, Manchester United souffle le chaud et le froid en cette première partie de saison, alors que l’objectif du club était de se mêler à la lutte pour le titre, les Red Devils pointent à une décevante 6e place à 6 points de la zone C1, et ont fini derrière Fenerbahçe en C3, concédant 2 défaites en phase de poule. Mourinho, qui avait confié en début de saison que la C3 “ne la faisait pas rêver”, pourrait être tenté de lâcher cette compétition pour se focaliser sur la Premier League, ce qui pourrait faire les affaires de l’Olympique Lyonnais en cas d’affrontement. Manchester avait atteint les 1/8es l’an dernier, avant de se faire éliminer par Liverpool.

Olympiakos

Le club grec est un habitué des joutes européennes. Le groupe de Paulo Bento est solide leader de son championnat avec 25 points en 10 matchs. Le sextuple champion grec a eu des difficultés en Europe cette année, disparaissant de la Champions League dès le 3e tour qualificatif contre Beer-Sheva et en atteignant les groupes d’Europa League après prolongation contre les portugais d’Arouca. Les pensionnaires du stade Karaïskaki ont terminé seconds du groupe B derrière l’APOEL Nicosie(Bastos et Lacaz’ vos tirs au buts…) et devant les Young Boys de Hoarau. Une équipe a priori à la portée de l’OL. Le danger viendra principalement de l’international Grec Konstantinos Fortunis et de l’ancien Sochalien Brown Ideye, qui a marqué 9 buts cette saison.

Anderlecht

L’équipe coachée par René Weiler, 2e de Belgique l’an dernier est actuellement 3e de son championnat. Après avoir atteint les 1/8es de finale l’an passé en Europa League en éliminant… l’Olympiakos, les Bruxellois ont fini derrière nos amis les Verts en phase de groupe, en étant séduisants offensivement avec Stanciu, Teodorczyk(20 buts TCC!) ou le grand espoir belge Youri Tielemans. Ils ont également montré des carences défensives notamment contre l’ASSE, les défenseurs Spajic ou Nuytinck se montrant fébriles. Anderlecht a l’air plutôt abordable pour les Gones s’ils jouent sérieusement.

AZ Alkmaar

Le club batave est un des adversaires les plus faibles de ces 1/16es de finale. L´actuel 5ème d’Eredivisie a eu toutes les peines du monde à s’extirper du groupe D qui comprenait pourtant les Irlandais de Dundalk et les Israéliens de Tel-Aviv. Le collectif de Van den Brom sort d’une humiliation à domicile contre le Feyenoord, La Défense de l’AZ étant particulièrement fébrile. L’équipe où évolue Ron Vlaar(actuellement blessé) comptera sur l’iranien Jahanbakhsh(il permet également de battre Mamie au Scrabble) et l’attaquant Weghorst(9 but cette saison)  pour tenter d’exister dans cette Europa League, dont ils avaient échoué à sortir du groupe L l’an passé.

Astra Giurgiu

La frappe en touche de Clinton Njie.

Voilà le souvenir qu’évoque le club Roumain aux supporters de l’OL. Ce soir-là l’OL était piteusement éliminé à cause des buts à l’extérieur, la faute à un effectif décimé et un match aller immonde. 2 ans plus tard, voilà l’équipe de Marius Sumudica en 1/16es , terminant devant l’Austria Vienne et le Viktoria Plzen. Les derniers champions de Roumanie se classent 9es cette saison, et vont perdre 2 joueurs importants cet hiver, les internationaux roumains Dennis Alibec qui va partir au Steaua et Constantin Budescu en Chine. Plus surprenant, leur coach comptait quitter le club, puisqu’un contrat l’attendait en Turquie à Gazantiepspor, mais il a annulé son départ à cause des attentats d’Istanbul! Les principaux atouts de cette équipe seront donc en défense avec notamment Sapunaru, Júnior Morais et le portier Lung Jr. L’OL a largement les moyens de prendre sa revanche sur cette équipe, éliminée en barrages l’an dernier contre…. Alkmaar, mais ne jamais sous-estimer l’adversaire…

Athletic Bilbao

L’équipe d’Ernesto Valverde, 1/4 de finaliste l’an dernier après avoir éliminé l’OM, a fini derrière Genk en phase de groupes et pointe à la 7e place en Liga. C’est un potentiel mauvais tirage pour Lyon, même si lors de l’Europa League 2012-2013 Lyon avait gagné ses deux rencontres. Les pensionnaires du Stade San Mames peuvent compter sur des joueurs de grand talent comme Aymeric Laporte, Mikel San José ou l’inévitable Aritz Aduriz, qui tel le vin se bonifie avec le temps. L’international espagnol  a notamment inscrit un quintuplé contre Genk!!!!!

Celta Vigo

Ou encore l’équipe qui nous a soulagés de CB9 Gwada.

Le club galicien, entraîné par Eduardo Berizzo, a bien relevé la tête après un début d’exercice compliqué et se classe actuellement 12e du championnat espagnol. Les pensionnaires du Balaidos sont sortis du groupe G de C3 derrière l’Ajax et devant le Standard. Lyon a les moyens de contrer cette équipe mais il faudra tout de même se méfier de l’ancien Savoyard Daniel Wass, du néo-international de La Roja Iago Aspas(11 buts) et des ailiers Orellana ou Sisto très dangereux en contre-attaque.

La Gantoise

Les matchs de la honte.

Les belges de La Gantoise sont les bourreaux de Lyon l’an passé en LDC, point d’orgue d’une campagne catastrophique, du penalty manqué de Lacazette à l’aller au but à la dernière seconde de l’ancien parisien Coulibaly au retour. Ils sont actuellement 3es de Belgique et se sont qualifiés à la dernière seconde en 1/16es de finale grâce à un but de…. Coulibaly qui a permis aux Buffalos de doubler le Sporting Braga. L’équipe de Hein Vanhaezebrouck(#TeamScrabble) a perdu des éléments clés cet été comme Kums, Sels et Depoitre. L’ailier Simon, l’attaquant Coulibaly et le milieu Milicevic sont les dangers principaux des Belges mais l’équipe est bien plus à la portée des Gones que l’année passée.

Krasnodar  

L’actuel 5ème de Russie a éliminé Nice du groupe I, le danger principal de l’équipe d’Igor Shalimov est l’international russe Fedor Smolov, 15 buts TCC cette saison. Le défenseur et capitaine Granqvist est très solide et l’ailier Joãozinho peut poser des problèmes à l’arrière-garde rhodanienne en cas de confrontation. Cette équipe, éliminée en 1/16es l’an dernier, a beaucoup de qualités mais reste à la portée de Lyon.

PAOK

Le club grec est décevant cette année, il se classe 9e pour le moment en ligue grecque. Ça va un peu mieux en Europa League avec notamment une victoire à l’extérieur contre la Fiorentina qui a permis de décrocher la qualification. Aucun joueur du groupe de Vladimir Ivic ne sort vraiment du lot, mais on peut relever les 3 buts et 3 assists du néerlandais Garry Rodrigues. Lyon semble un cran au-dessus.

Hapoel Beer-Sheva

Le Petit Poucet de ces seizièmes. Après avoir failli renverser le Celtic en barrages de C1, l’équipe entraînée par Barak Bakhar a humilié l’Inter Milan et éliminé le Southampton de Puel(démission)! Les autres équipes du championnat Israëlien se rendent régulièrement au mur des Lamentations cette saison après avoir affronté Beer-Sheva. En effet cette équipe possède déjà 10 points d’avance au bout de 12 journées et marque en moyenne 3 buts par match! Les attaquants Nwakaeme, Melikson et Sahar sont les hommes forts des pensionnaires du Toto Jacob Turner Stadium. Si L’OL ne respecte pas cette équipe en cas d’affrontement, le club pourrait courir un gros risque…

Villarreal

Villarreal a limogé à la surprise générale son entraîneur Marcelino en début de saison, le remplaçant par Fran Escriba, dernier de Liga avec Getafe l’an dernier. L’actuel 6e de Liga n’a rien pu faire en barrages de LDC contre Monaco, et a été reversé dans le groupe L de C3. Le Sous-marin Jaune y a fini derrière Osmanlispor et juste devant le Steaua et Zürich. Lyon semble pouvoir maîtriser Villarreal mais attention. Les pensionnaires d’El Madrigal ont atteint la demi-finale l’an dernier, et des joueurs comme le capitaine Bruno Soriano, le gardien Asenjo ou le défenseur Mario Gaspar offrent une solide assise défensive à Villarreal et les attaquants Sansone et Bakambu peuvent dégainer à tout moment.

Ludogorets Razgrad

Ludo le Goret est un mauvais souvenir pour le PSG, la bande à Cafu et Keserü l’ayant tenu en échec au Parc, l’empêchant de finir 1er du groupe de C1. Le champion Bulgare peut compter sur une ligne offensive de qualité avec Marcelinho, Cafu(come to OL), Wanderson et l’ancien angevin Keserü. Le défenseur Cosmin Moti est également une valeur sûre du club. Si l’OL doit les affronter, il faudra bien gérer le lointain déplacement et prendre cet adversaire au sérieux.

Rostov

Le “Leicester russe”, surprenant 2e l’an dernier et actuel 7e, s’est montré à son avantage en C1 avec une superbe victoire contre le Bayern. Tout de même à la portée des Gones, cette équipe s’appuie sur un bon gardien, Dzhanaev, et les attaquants Azmoun et Poloz. Encore une fois la gestion du déplacement sera primordiale.

Legia Varsovie

Le champion de Pologne a connu un début de saison pourri qui a conduit au départ d’Hasi remplacé par Jacek Magiera, qui a fait remonter le club à la 5ème place. Impressionnant offensivement contre le Real Madrid (3-3) et en même temps faible défensivement contre Dortmund (8-4!), le Legia est à la portée de Lyon à condition de museler Nikolics et Prijovic, impliqués sur 15 buts à eux deux cette année.

Borussia M’Gladbach

Le club allemand a été en difficulté en C1, terminant juste devant le Celtic, et galère en championnat. En effet l’équipe d’André Schubert est seulement  12ème sur 18. Ce n’est pas un tirage favorable mais Lyon pourrait profiter de la méforme de l’équipe allemande, décimée par les blessures. Il faudra faire attention au gardien Sommer très bon, au jeune milieu Mahmoud Dahoud et aux attaquants Stindl et Raffael, 3 buts chacun cette année.

Vous savez maintenant (presque) tout des possibles adversaires de Lyon, il est temps pour moi d’aller me faire un Kebab.

A propos Kebab 20 Articles
Supporter de l'OL ❤️ Ema Lacaz Umtiti Tolisso Kebab ?? 01 Riolix Rothen BRP