L’Olympique Lyonnais poursuit sa bonne série en L1 (hormis le match perdu contre le PSG), avec 3 nouveaux points précieux obtenus contre le Stade Rennais, cette après-midi au Parc OL (1-0), ce qui constitue une très bonne opération sur le plan comptable pour cet OL qui était très mal rentré dans sa saison.

Mais cette victoire obtenue à l’arrachée, par un but de Valbuena sur un service de Ghezzal, laisse certainement planer le doute sur le côté tactique du jeu lyonnais. Le 4-4-2 tenté par Génésio au coup d’envoi, a complètement échoué à mettre la main sur le jeu, du début à la fin.

En attestent les statistiques du match, dont entre autres :


 

Les lyonnais ont énormément inquiété dans la construction, la relance et même la finition. Sans un Lopes (8) en mode “super saiyan”, et un Gonalons (7.5) tout feu tout flamme, le résultat aurait certainement été complètement différent.

La nervosité des lyonnais leur a encore porté préjudice, à l’image du carton jaune bêtement obtenu par Rafael (5) en fin de première mi-temps, ou encore celui de Darder (non noté) sur un tacle -trop- glissé en fin de match.

Et si Diakhaby (5.5) a essayé de se faire le plus rassurant possible, avec de nombreuses interceptions sur des centres de des passes de tous genres, rajoutées à quelques percées et même une lourde frappe cadrée, la performance de son compère en défense Mapou Yanga-Mbiwa (4)  a énormément inquité. Il n’a cessé de mettre constamment son équipe en danger sur de mauvaises remises ou encore sur des contrôles ratés.

A gauche, Morel (5) a fait du Morel, à savoir de la défense correcte sans aucune intention d’aller chercher les offensives.

Au milieu, la bataille n’était pas du tout équilibrée, le pressing rennais étant beaucoup trop haut et puissant pour laisser Tolisso (5) s’exprimer. Le jeune Gone aura quand-même réussi à récupérer beaucoup de ballons avant de sortir sur blessure en deuxième période.

Devant, c’était le bazar. Avec 4 joueurs offensifs alignés au début du match, Génésio pensait avoir mis les ingrédients pour faire exploser la défense rennaise. Il n’en était rien, les attaquant lyonnais se bousculant et se marchant dessus constamment pendant le match.

Ghezzal (5), auteur de la passe décisive pour le but lyonnais, a perdu énormément de ballon, sa passe très décisive lui sauve la note.

Valbuena (6) a encore fait une bonne prestation, après ses bonnes dernières sorties en L1 et Ligue des Champions. Il a même marqué le seul but de la partie sur un bon service de Ghezzal. Beaucoup d’activité et d’efforts, il semble destiné à revenir.

Fékir (4), lui, a fait un match mystérieux. Rapide dans ses courses et généreux dans ses efforts, son positionnement très haut l’a empêché de pouvoir montrer l’étendue de son talent.

Lacazette (4.5), a couru, couru, couru, mais très souvent dans le vide. A l’image de ce slalom majestueux, mais finalement inutile.

Cornet (non noté), entré en fin de match, aura le mérite d’avoir tenté, couru, combiné … mais encore en vain. Il manque son face à face contre Costil qui s’interpose parfaitement sur une frappe enveloppée en fin de match.

 

Bref, de tout ce match, mieux vaut ne retenir que les 3 points. L’OL se cherche mais ne se trouve toujours pas, même si sa victoire lui permet de revenir à la 4ème place du classement avec un match de retard.

A propos Yaman 223 Articles
Un quart de siècle sur Terre. Pharmacien, étudiant, et plein d'autres trucs. Fondateur de Demivolée.com, le 14 décembre 2016.