Date: Mercredi, 20H45
Lieu : Parc Olympique Lyonnais – Décines.
L’évenement: l’OL accueille le FC Séville pour un match de poules, au goût d’une « finale ».
Pourquoi ? Parce qu’un succès de l’OL, par plus d’un but d’écart, le propulsera à la deuxième place du groupe H, qualificatrice en 8e de finale de la coupe aux grandes oreilles.

Ce n’est pas la première fois que les joueurs se retrouvent devant un match aussi décisif pour la suite de leur saison. Plongeons un peu dans l’histoire, afin de découvrir quelques uns de ce rendez-vous critiques qu’a vécu et remporté le club rhodanien.

Retour sur quelques matchs historique de l’OL :

22 mai 1991 – OL-Bordeaux : Jean Michel Aulas est alors président de l’OL depuis 4 saisons, et l’enjeu est une 5e place de D1 qui permettrait au club de participer à la Coupe de l’UEFA. Les lyonnais s’imposent 1-0 mais ce n’est que quelques jours plus tard qu’ils apprennent qu’ils joueront une coupe européenne, grâce à la place libérée par l’AS Monaco, qui avait remporté la Coupe de France.

7 novembre 2001 – OL- Olympiakos : l’enjeu est une place permettant de jouer la deuxième phase de la C1. L’OL s’était incliné en Grèce (2-1). Au retour à Gerland, les lyonnais sortent victorieux sur le plus petit score (1-0), et sont donc qualifiés grâce au but marqué à l’aller à l’extérieur.

4 mai 2002 – OL-RC Lens : l’enjeu cette fois-ci est tout simplement le titre de D1 : l’OL est à 1 point de Lens, alors leader à ce moment. Nous jouons la 34e journée de D1. Plus de 40000 spectateurs se sont réunis à Gerland pour assister au succès de l’OL sur le score de 3-1. L’OL acquiert cette année-là son premier titre de D1, entamant une série de sept années d’emprise totale sur le championnat français, rebaptisé “L1” dans la foulée.

12 décembre 2007 – Rangers Glasgow-OL : à égalité de points lors du coup d’envoi, et après la claque infligée par les Rangers aux lyonais à Gerland (0-3), les Rhodaniens vont se venger de la plus belle manière en leur infligeant le même tarif à la maison (Victoire de l’OL 0-3), et vont donc se hisser à la deuxième place du groupe, derrière le FC Barcelone.

7 décembre 2011 – Dinamo Zagreb-OL : Pour accéder aux 8e de finale de C1 cette année-là, il fallait que l’Ajax Amsterdam perde contre le Real Madrid, et que l’OL vainque le Dinamo Zagreb, tout en remontant 6 buts d’écarts à la différence de buts. Concours de circonstances, scénario surréaliste, l’OL était annoncé vaincu avant même le coup d’envoir. Mais au final, l’Ajax s’incline 3-0 à Madrid, et l’OL inscrit … 7 buts, l’emportant 1-7 à Zagreb, arrachant sa qualification la plus improbable en 8e  de toute son histoire européenne !

Rien ne nous empêche donc de rêver d’un exploit similaire de nos Gones, dans un Parc OL qui sera certainement chaud bouillant pour cette occasion !

Auteur : Olyonnais
Révisé par : Yaman

A propos Yaman 223 Articles
Un quart de siècle sur Terre. Pharmacien, étudiant, et plein d'autres trucs. Fondateur de Demivolée.com, le 14 décembre 2016.